Les Brugeois prennent les commandes

Football

Benoît Delhauteur

Publié le

Les Brugeois prennent les commandes
© BELGA

Le Club de Bruges a rempli sa mission hier soir à domicile: en s'imposant face au Lierse, les Flandriens se sont provisoirement installés seuls en tête, mettant ainsi la pression sur ses deux rivaux dans la course au titre, le Standard et Anderlecht.

Les Blauw en Zwart ne mirent pas très longtemps à prendre le contrôle du match: dès la 5e minute, Portillo signait une très belle reprise de la tête sur un bon centre de Verheyen mais Van der Straten s'interposait. Les troupes de Jan Ceulemans prenaient les Lierrois à la gorge en les acculant dans leur camp. Cette pression allait être récompensée après 20 minutes: sur un service de son compatriote Balaban, Leko inscrivait son 4e but cette saison et portait le Club aux commandes.

But annulé par erreur

Les Brugeois commirent alors l'erreur de relâcher leur étreinte, ce qui permit aux Lierrois de créer plusieurs fois le danger devant Butina, dont deux fois via Mujanovic.

La lanterne rouge anversoise croyait de plus en plus en ses chances mais ce sont les champions en titre qui passèrent tout près de doubler la mise. Verheyen, en bonne forme en ce moment, lançait Balaban qui trouvait le chemin des filets. Mais M. Vervecken annula le but brugeois pour une position de hors-jeu du croate. Pourtant, les images télé montrent bien que le but était valable...

En fin de première période, les hommes de René Trost mettaient de plus en plus le nez à la fenêtre, et le second acte se poursuivait sur le même scénario. Les Lierrois montraient une nouvelle fois leurs problèmes de finition, se heurtant à un Butina solide. Les meilleures opportunités étaient toujours brugeoises: Portillo, certainement le Brugeois le plus en verve depuis la reprise, envoyait une reprise instantanée sur le poteau de Van der Straeten.

Clement en verve

Les supporters brugeois eurent quelques frayeurs en voyant les bonnes tentatives de Nunes et Mrdja mais ils furent finalement délivrés par Philippe Clement: entré au jeu pour les 12 dernières minutes, il doublait la marque sur coup de coin à la 86e. Trois minutes plus tard, Clement remettait le couvert sur un bon service d'Englebert.

Le Brugeois allait même inscrire un troisième but, mais contre son camp cette fois! Clement, relégué sur le banc par Ceulemans, a pris une belle revanche hier soir...

© Les Sports 2006

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous