Le FC Bruges a été éliminé par le Slask Wroclaw au 3e tour préliminaire de l'Europa League, jeudi. Battu 1-0 à l'aller, Bruges n'a jamais mené à la marque malgré de nombreuses occasions et n'a pu faire mieux qu'un match nul 3-3 au match retour sur sa pelouse du stade Jan Breydel.

Garrido avait décidé de reconduire le duo Lestienne-Vazquez pour surprendre une équipe polonaise identique à celle de l'aller mais disposée de manière plus défensive. Si le duo s'est mis en évidence, ce n'était pas son jour de chance : à la 3e, un coup franc de Vazquez heurtait la transversale et à la 27e, un envoi de Lestienne s'écrasait sur le montant.

Par contre, Waldemar Sobota, bien servi par Przemyslav Kazmierczak dans le dos de De Bock, n'a pas loupé sa première occasion (1-0, 9e).

Rageur, Bruges a multiplié les bonnes phases de jeu. Toutefois, la bonne prestation de Rafal Gikiewicz, n'explique pas le manque de concrétisation des Brugeois.

Blondel et De Sutter, notamment, ne sont pas parvenus à bien cadrer leurs envois. Dans contexte favorable, Wroclaw a failli faire coup double par Dalibor Stevanovic juste avant le repos.

A la reprise, Refaelov a relayé Blondel et l'Israélien a égalisé un peu chanceusement avec l'aide involontaire du gardien adverse (58e).

C'était mérité mais Paixao ne loupait pas un superbe service de son capitaine Mila et faisait 1-2 à l'heure de jeu. Tout espoir semblait perdu quand Sobota inscrivit son second but de la soirée (1-3, 76e).

Par la suite, Duarte (2-3 à la 80e) et De Sutter, qui a égalisé dans les arrêts de jeu, ont fait rêver leurs supporters mais pour quelques secondes à peine... Bruges peut déjà dire adieu à l'Europe.