© AP

Football

Les clubs millionnaires en péril

Christophe Berti

Publié le - Mis à jour le

La semaine passée, le cabinet de conseil et d'audit Deloitte&Touche publiait les revenus des principaux clubs sportifs du monde. Pour le foot, arrivaient en tête Manchester United (251,4 millions d'euros de revenus pour la saison 2002-03) et la Juventus (218,3 millions). Ce soir, ces deux clubs joueront gros en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions.

Manchester United, battu 2-1 à Porto, devra sortir le grand jeu pour venir à bout de Portugais affaiblis par quelques blessures, mais invaincus en championnat. Relégués à neuf points d'Arsenal en championnat, les Mancunians sont en face de leur destin, avec un mois de mars décisif: Manchester City, Tottenham, Arsenal et encore Arsenal (en championnat puis en demi-finale de la Cup). Mais ce parcours sera influencé par le résultat de ce soir, à Old Trafford: une élimination précoce de la Ligue des Champions mettrait encore plus de pression sur Ferguson. Privé de Keane, suspendu, le coach écossais sait que sa défense est son point faible, avec un Brown en méforme et un Silvestre très incertain.

Une fois de plus, dès lors, il comptera sur sa star offensive, Ruud Van Nistelrooy. Le Néerlandais tirait la tête, la semaine passée, après avoir été laissé au repos, en championnat, contre Fulham. Ce week-end, toujours contre Fulham mais en Coupe, il a fait la différence, en inscrivant les deux buts de son équipe pour renverser la vapeur après un penalty converti par Malbranque. Cette saison, Van Nistelrooy a joué, toutes compétitions confondues, 41 matchs et a marqué 29 buts (18 en championnat, 4 en C 1, 4 en Coupe et 3 pour les Pays-Bas) !

La Juve fébrile et déforcée

Quand on évoque les statistiques, celles d'Alessandro Del Piero, par contre, sont un peu moins impressionnantes depuis le mois d'août. Le capitaine emblématique de la Juventus a certes marqué 12 buts en 24 matchs disputés, mais depuis quelques mois, gêné par de petits pépins physiques, il n'est plus à son meilleur niveau.

Au match aller, contre le Deportivo (1-0 pour les Espagnols), Ale avait manqué une grosse occasion, à 0-0, et aurait dû faciliter les choses pour ce soir. Au contraire, désormais, une Juventus fébrile (elle a déjà encaissé 27 buts en 24 matchs de championnat, du jamais vu) et déforcée (Trezeguet, Conte, Zambrotta, Birindelli, Maresca et Iuliano manqueront à l'appel ce soir) devra montrer son meilleur visage pour éliminer La Corogne. Le tout avant de recevoir l'AC Milan, dimanche soir, en championnat. Et le club de Silvio Berlusconi possède six points d'avance sur les Turinois. La saison de la Juventus se joue en six jours et Del Piero est attendu au tournant.

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous