ÉCLAIRAGE

Vainqueurs dès vendredi soir 2-1 contre La Gantoise après avoir inversé la tendance dans les dix dernières minutes, les Limbourgeois de Genk conservent toujours un petit espoir de remporter les lauriers nationaux de cette saison 2001-02.

Tout comme Anderlecht, qui a assuré le service minimum au stade Constant Vanden Stock face à Lommel, réduit à dix dès la première mi-temps. Deux buts, l'un de Gilles De Bilde et l'autre d'Alin Stoica, ont ainsi suffi au bonheur des mauves.

Dans ces conditions, les deux dauphins de Bruges au classement espéraient un faux pas des Blauw en Zwart contre le GBA, lors d'une douce après-midi dominicale au Jan Breydel stadion. Las, les deux buts de l'Anversois Kpaka se sont avérés insuffisants pour faire descendre les joueurs de Trond Sollied de leur piédestal. Ceux-ci ont en effet encore fait preuve de leur puissance collective pour marquer à trois reprises. En l'absence de leur meilleur buteur Runje Lange (suspendu), ils ont ainsi une nouvelle fois prouvé que leur principale force est cette capacité à créer le danger de toutes les lignes, que ce soit l'attaque (Mendoza) ou l'entrejeu (Englebert et Verheyen). Tandis que les montées de Lembi ou Vanderheyden restent, à l'heure actuelle, les plus percutantes du Royaume.

S'ils sont bien obligés d'attendre une baisse de régime brugeoise pour parvenir à les remonter, Genk et Anderlecht doivent d'abord regarder dans leur assiette afin d'éviter l'indigestion fatale. A ce niveau, la rencontre d'alignement qui les opposera ce mercredi soir (reportée à l'époque pour cause de Coupe d'Afrique des Nations) s'avérera sans nul doute capitale pour la suite de la compétition. Principalement pour Anderlecht, qui serait définitivement (si, si!) largué en cas de défaite. Si les joueurs d'Aimé Anthuenis ont sans doute appris avec plaisir la suspension de Wesley Sonck (toujours un but de moyenne par match disputé), ils leur ont rendu poliment la pareille par l'intermédiaire de... Gilles De Bilde, lui aussi suspendu pour abus de cartes jaunes. Son vilain tackle contre Lommel, d'autant plus bête qu'inutile, a de quoi tracasser son coach, dont la ligne d'attaques est déjà décimée par les absences d'Ivica Mornar et, sans doute, de Nenad Jestrovic sorti sur blessure (genou) samedi soir.

MAINTIENS ASSURÉS SUR LE TERRAIN

Les autres enseignements de la journée concernent le bas de classement. Le RWDM s'est imposé 1-3 à Beveren, sonnant probablement le glas des derniers espoirs waeslandiens de maintien, tandis que les Loups ont remporté, pour la première fois en D 1, le derby contre le grand frère carolorégien. Ce qui permet aux Molenbeekois et Louviérois d'assurer définitivement leur maintien... sur le terrain du moins. Sur tapis vert, ce sera en effet sans doute une toute autre histoire afin d'obtenir la précieuse licence. Les premiers suite à la situation financière actuelle du club (en coulisses, on parle d'un déficit de plusieurs centaines de millions de francs...), les seconds étant toujours en proie à un retour de flamme de l'ONSS, les dirigeants précédant dans les années'80 le président Gaone n'ayant pas apuré complètement leurs dettes en matière de cotisations sociales. Bref, le côté extra-sportif devrait (malheureusement) revenir à l'avant-plan ces prochaines semaines, à l'heure où la commission des Licences de la Ligue pro va rendre ses premiers verdicts. Dans ce cadre, remarquons qu'il ne faudra peut-être pas attendre très longtemps pour voir notre élite nationale réduite à 14 unités. Naturellement, et pas forcément...

© La Libre Belgique 2001