Guus Hiddink, le sélectionneur néerlandais de la Turquie, a prévenu: si la Turquie ne remporte pas les trois points contre l'Autriche, ce mardi, puis le 3 juin en Belgique en qualification de l'Euro-2012 de football, il est prêt à quitter son poste. La Turquie compte actuellement 6 points en quatre matches. Sa situation face à ses deux principaux rivaux pour la 2e place du groupe A deviendrait très difficile. L'Autriche compte 7 points en 4 rencontres et la Belgique 7 en 5 matches. L'Allemagne caracole en tête avec un maximum de 15 points.

"Si la Turquie ne s'améliore pas, je laisserai ma fonction à la disposition du président de la fédération, a-t-il fait savoir à la veille du match contre l'Autriche. "Les six points dans les duels contre l'Autriche et la Belgique sont nécessaires. Si ce n'est pas le cas, j'offrirai ma démission. . J'aurai échoué comme sélectionneur de la Turquie et je n'aurai pas réussi. C'est aussi simple que cela."

Après deux succès 0-3 au Kazakhstan et 3-2 contre al Belgique, la Turquie a été battue 3-0 en Allemagne, puis 1-0 en Azerbaïdjan en octobre dernier. Des rumeurs circulent en Angleterre qui placent Hiddink comme le principal candidat pour devenir manager de Chelsea la saison prochaine.

Guus Hiddink, 64 ans, a assuré un intérim à Chelsea après le renvoi du Brésilien Scolari entre février en juin 2009 tout en demeurant sélectionneur de la Russie.

Il est devenu à la surprise générale sélectionneur de la Turquie le 1er août 2010.