Les Diables Rouges peuvent-ils être plus médiocres ?

Thomas Busiau Publié le - Mis à jour le

Football

Les Diables Rouges sont éliminés de la course au Mondial. Sans gloire. Ils ont été affligeants de médiocrité encore hier soir à Yerevan, en Arménie. Le bilan belge en première période ? Une volée manquée d’Igor De Camargo, une frappe déviée du même et un corner consécutif à ce tir. Dans l’autre sens, Gillet avait déjà sauvé son équipe à la 15e lorsqu’il ne put que repousser la tentative de Mkhitaryan.

Bien plus actif que la défense centrale, Goharyan ouvrait la marque avant d’obtenir trois autres opportunités avant la pause. Le match tournait court. A la 50e, le vieux Hovsepyan (36 ans) passait toute la défense belge pour ajuster Gillet. Les Diables étaient pathétiques.

Ils n’ont obtenu que trois tirs cadrés quand l’Arménie a craqué physiquement : un auto-but d’Edigaryan bizaremment annulé pour hors-jeu (77e), une tête de De Camargo (86e) et le but à la dernière seconde. Mais qui ne cache pas la pauvreté de notre football.

Thomas Busiau

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM