Comme si la pluie ne suffisait pas à Robert Waseige, deux mauvaises nouvelles sont venues boucher un peu plus l'horizon du sélectionneur lors de l'entraînement de l'après-midi.

D'abord, l'arrivée de Joos Valgaeren dans le groupe coincidait avec son forfait définitif pour le match de samedi à Bruxelles et plus que probable pour celui de mercredi à Prague. Depuis dimanche, le genou du joueur du Celtic avait gonflé anormalement et après analyses, il s'avère que Valgaeren devra observer une période de repos.

«Je suis déçu car personne ne veut manquer un tel match. En plus, j'étais bien revenu après mon opération et restait sur de bons matchs. Je ne crois pas avoir repris trop tôt car j'avais l'aval des médecins », explique l'ancien malinois.

Peu après, c'est Jacky Peeters qui sortait prématurément de la pelouse pour stopper son entraînement après avoir ressenti une douleur au niveau des abdominaux. Néanmoins, la participation du Gantois au match de samedi n'est pas remise en question.

Ces pépins font passer au second plan l'entorse de Philippe Clément lors de la session à huis clos de mardi. Le Brugeois s'est entraîné normalement ce mercredi mais de l'aveu de Robert Waseige «il devra se ménager lors des prochains jours ».

Changements en vue

A l'issue de l'entraînement, Robert Waseige a laissé entendre qu'il pourrait effectuer quelques changements. «Ma tactique n'est pas encore établie mais j'ai essayé plusieurs possibilités lors de l'entraînement à huis clos de mardi après-midi. Je ne sais pas encore si je jouerai en 4-4-2 ou avec un autre système. Et le forfait de Marc Wilmots n'aurait rien à voir avec de quelconques remaniements puisque j'avais déjà laissé sous-entendre des possibilités de changements bien avant », explique le sélectionneur.

Un coup de bluff ou une réelle idée de changement: «Je suis sérieux. Je ne vais pas annoncer partout que je vais faire des changements et puis ne rien tenter », rétorque Robert Waseige.

Néanmoins, Waseige ne fera son choix qu'une fois toutes les cartes en main. Ainsi, Joos Valgaeren arrivera à Bruxelles ce mercredi après-midi et les médecins devraient alors se prononcer sur sa présence au match de samedi. L'autre éclopé, Michaël Goossens a participé pour la première fois de la semaine à toute la séance. «Je ressens encore une petite douleur quand je frappe du pied gauche mais ça va de mieux en mieux chaque jour. Je devrais être à 100% samedi », explique le joueur du Standard.

Quant au reste du groupe, il s'est entraîné normalement sur un terrain rendu lourd par les intempéries de la nuit. Avec au programme: jeux de tête et travail sur les flancs. (BELGA)