À défaut d'un Eden Hazard de gala, les Diables rouges ont pu compter sur KDB et le latéral droit du PSG pour offrir des étincelles.

Et de six ! Face à un Shakhtar Donetsk dépassé, Kevin De Bruyne a distillé la sixième passe décisive de sa saison, le tout pour sa sixième titularisation. Un sans-faute pour le Diable, qui a cette fois mis Gabriel Jesus dans les meilleures conditions.

Parti à toute allure sur un contre à la 76e minute, le Brésilien a reçu un ballon issu des pieds de KDB, qui a une nouvelle fois fait parler sa technique en mouvement et son sens du timing en offrant le ballon pile au bon moment. Jesus fait le reste, en trompant Andrij Pyatov du gauche.

Plus tôt dans la partie, De Bruyne avait failli marquer tout seul comme un grand, sans y parvenir. Pas grave, distribuer des assists, ce n'est pas mal non plus.


Quelques minutes après ce coup d'éclat, c'est Thomas Meunier qui s'est mis en évidence, en marquant le troisième but du PSG contre le Real Madrid. Des Merengues acculés, incapables de répondre au défi parisien, et qui se sont lourdement inclinés (3-0). 

À la base de l'action, Thomas Meunier est également à sa conclusion, en jouant bien le coup avec Juan Bernat. Parti tout seul, le Belge profite des larges trous laissés par la défense castillane pour servir son équipier espagnol, en glissant le ballon entre les jambes de Raphaël Varane. L'ancien joueur du Bayern évite le pauvre Thibaut Courtois (qui n'a plus ramené une clean-sheet depuis février !), en rendant le ballon au joueur ardennais.

Lequel n'a plus qu'à mettre la balle dans le but laissé vide par le grand Thib'. Un goal qui fait du bien à Meunier, dans le dur cette saison, mais qui a parfaitement profiter du temps mis à sa disposition suite à la blessure de Colin Dagba.