Les dieux du foot étaient carolos!
© BELGA

Football

Les dieux du foot étaient carolos!

Jean-François Prévost

Publié le - Mis à jour le

CHARLEROI Battus (par le Lierse et Beveren), dépassés (à Westerlo) ou bien rejoints (à Gand) à quatre reprises depuis le début du championnat, les Carolos ont souvent invoqué la malchance pour expliquer leur infortune mais, cette fois, ils peuvent aller brûler un cierge à tous les dieux du foot car on a rarement assisté à un match qui a réuni autant d'éléments favorables à un camp... pendant que la sorcière s'occupait avec acharnement de l'autre.

Après une bonne demi-heure de jeu, il eût été logique qu'Heusden compte un avantage de deux buts face à un hôte fantomatique, voire inexistant. Imaginez, Laquait détourne sur la transversale un envoi de De Camargo, l'arbitre ne perçoit pas le coup de coin et sur la réaction Dufer obtient un penalty qui réduit l'équipe limbourgeoise à dix unités tout en provoquant l'égalisation imméritée. Peu après, De Camargo, qui avait toujours dominé les défenseurs hennuyers, se blesse et doit être évacué. Enfin, en infériorité numérique, le Sporting local, qui n'avait pratiquement pas provoqué le danger tout au long d'une deuxième mi-temps aussi insignifiante que la première, émerge à une minute de la fin du match.

Dans la composition annoncée samedi après midi par Robert Waseige, les Zèbres - visiblement stressés - n'échappèrent pas à la pression qu'ils redoutaient tant et abordèrent beaucoup trop timidement leurs adversaires. Il y avait du scénario catastrophe dans l'air et c'est exactement ce qui se produisit à l'approche du quart d'heure de jeu quand Origi exploita une erreur de Defays qui laissa passer le ballon sous son pied sur un long dégagement du gardien limbourgeois. L'attaquant nigérian s'en alla fusiller l'infortuné Laquait. Suivirent une occasion franche pour De Camargo qui croqua sa reprise sur un centre en retrait de De Condé ainsi qu'un envoi de Vanderelst que le gardien de Charleroi écarta brillamment et ce fameux coup de coin non sanctionné qui précéda l'égalisation de quelque trente secondes. Pendant une demi-heure, il n'y en eut donc que pour Heusden mais le penalty et l'exclusion du capitaine limbourgeois tombèrent véritablement du ciel pour Charleroi...

Les Zèbres ne profitèrent même pas de leur supériorité numérique en deuxième mi-temps dans la mesure où ils continuèrent à progresser laborieusement en ne montrant strictement rien et certainement pas qu'ils méritent mieux que leur situation actuelle. Il s'en fallut de peu pour que l'insigne chance leur sourie de nouveau peu après l'heure de jeu quand Bailly boxa un coup de coin de Dufer (pratiquement le seul Carolo à la hauteur)... dans son propre but, Aerts dégageant miraculeusement au poteau. De Condé et Suzuki échouèrent de peu dans leurs ultimes tentatives avant que Dufer ne force un coup de coin sur un long coup franc que le jeune gardien limbourgeois avait détourné. Comme de coutume, le même Dufer se chargea de l'exécution et Gilson ajusta sa reprise de la tête.

© La Libre Belgique 2003

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous