Le Milan AC et le Real Madrid en tête du groupe C, Manchester United et la Juventus Turin aux avant-postes dans le groupe D: les favoris répondent présent en Ligue des champions de football après la 3e journée de la 2e phase disputée mercredi.

Milan AC, difficile vainqueur du Lokomotiv Moscou (1-0) à San Siro, et Manchester United, qui a dominé une Juventus de Turin diminuée (2-1), ont fait une grande partie du chemin vers les quarts de finale en signant leur troisième victoire en trois matches. Mais le Real Madrid, qui a enfin réagi face au Borussia Dortmund (2-1), et la Juventus, qui profite de la surprenante défaite de La Corogne à Bâle (1-0), sont eux aussi en bonne position.

Les Rossoneri ont rempli la première partie de leur «mission qualification». Comme contre le Real, et comme à Dortmund, les Milanais se sont contentés du score minimal (1-0) face au Lokomotiv, grâce à l'opportunisme de l'attaquant danois Jon Dahl Tomasson. Avec cette victoire, les joueurs de Carlo Ancelotti peuvent se qualifier dès mardi prochain en cas de succès à Moscou.

La Juventus amoindrie

Les Milanais détachés en tête du groupe C, le Real Madrid et le Borussia devraient donc se battre pour le second ticket qualificatif pour les quarts de finale. Et les Madrilènes ont pris une option en dominant les Allemands (2-1) à domicile.Menés sur une frappe de Jan Koller, les stars du Real ont dû s'employer. A l'image de Raul, qui égalisait de façon bien peu académique juste avant la pause, et de Zidane, qui permettait à Ronaldo, avec la complicité du gardien allemand Lehmann, d'inscrire son premier but en C 1 pour Madrid.Dans le groupe D, Manchester United n'a pas laissé passer l'occasion de marquer son territoire face à la Juventus, à Old Trafford, sur la pelouse où aura lieu en mai la finale de cette Ligue des champions. Les «Mancuniens», en ouvrant rapidement le score, se sont facilité la tâche et épargné une nouvelle colère de Sir Alex Ferguson dans les vestiaires. La Juventus Turin, avec un effectif largement amoindri par les blessures (Del Piero, Tudor) et la grippe (Buffon, Di Vaio, Zambrotta, Salas, Iuliano et Birindelli), n'a pourtant pas démérité.

Bâle, un brin de folie

Marcello Lippi, l'entraîneur turinois, a simplement regretté les fautes d'inattention qui ont permis à Wes Brown et Ruud van Nistelrooy, sur des services millimétrés de David Beckham, d'inscrire les deux buts mancuniens.Les Turinois conservent la 2e place de leur poule grâce à la défaite de La Corogne, bonnet d'âne du football espagnol, à Bâle (0-1).

Les Suisses, l'une des équipes surprise de la première phase après avoir notamment sorti Liverpool, refont ainsi parler eux. Et rêvent maintenant, à l'instar de l'Ajax Amsterdam dans le groupe B (Arsenal, Valence, AS Rome) de mettre un peu de folie dans une Ligue des champions verrouillée par les grands.

(AFP)

© Les Sports 2003