© Photonews

Football

Les gros bras passent déjà l’hiver au chaud

Publié le - Mis à jour le

Les grandes écuries européennes, comme Manchester United, l’Inter Milan et le FC Barcelone, se sont qualifiées mercredi soir pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, avant même la dernière journée de la phase de poules.

Lyon, Valence, Tottenham et Schalke 04 ont également décroché leur ticket parmi les 16 dernières équipes de la compétition, comme le Bayern, Chelsea, Marseille, le Real Madrid et le Milan AC.

Il ne reste donc plus que quatre places à distribuer. L’AS Rome et Arsenal pourraient ainsi passer à la trappe

Mercredi soir, dans le groupe D, le FC Barcelone s’est offert une belle victoire à Athènes en battant le Panathinaïkos 3-0, avec un doublé de Pedro et un but de Messi.

Dans le même groupe, le Rubin Kazan garde une chance de se qualifier grâce à sa victoire 1-0 contre Copenhague.

Manchester United, dans le groupe C, n’a battu les Glasgow Rangers que grâce à un penalty tardif (87e) de Wayne Rooney, de retour de blessure après un mois et demi d’arrêt. "Rooney a eu le courage de tirer le penalty, même si cela n’a jamais été son genre de fuir ses responsabilités", a déclaré Ferguson. "Cela a été une soirée un peu pénible pour lui, il a manqué plusieurs occasions. Il a besoin de matches et pour cela, une seule solution, le titulariser en le laissant à chaque fois sur le terrain pendant 90 minutes. Nous allons faire en sorte qu’il retrouve son meilleur niveau."

Valence accompagnera les "Red Devils" en huitièmes de finale après avoir étrillé Bursaspor, qui a enfin marqué en Ligue des Champions (6-1).

L’Inter, dans le groupe A, a souffert face au FC Twente de Preud’homme et de Chadli. Benitez, grâce à un but de Cambiasso (1-0), a sans doute sauvé sa tête.

Tottenham s’est débarrassé d’un bien faible Werder Brême, qui entame dès à présent une période d’austérité, selon ses dirigeants, pour accompagner les champions en titre au tour suivant. "C’est un grand résultat et nous ne voulons pas en rester là", soutient Peter Crouch, l’attaquant de Tottenham. "Nous voulons montrer notre force au prochain tour. C’est énorme. Tous les grands clubs veulent jouer la Ligue des Champions pour affronter les meilleures équipes du monde. Nous sommes bien à notre place. Je sais aussi que quand Aaron Lennon a le ballon, il va déborder le défenseur neuf fois sur dix pour pouvoir faire son centre. Je n’ai plus qu’à être devant le but pour marquer. C’est un rêve pour tout attaquant de l’avoir."

Enfin, dans le groupe B, Lyon s’est qualifié après sa défaite à Schalke 04 (3-0), grâce la victoire de l’Hapoël Tel-Aviv, pour le compte duquel l’ex-Standardman Salim Toama était blessé, sur le Benfica (3-0).

"C’est plus un problème de joueurs avant d’être un problème d’entraîneur ou de dirigeants", affirme Jean-Michel Aulas, l’homme fort de l’OL, évoquant ainsi "un décalage entre les vertus mentales et la qualité technique des joueurs. Nous avons été nettement en dessous de ce que nous devons normalement délivrer". (D’après AFP)

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous