Tel un passionnant thriller, le Championnat 2004- 2005 devrait nous tenir en haleine jusqu'à son dénouement. C'est, du moins, l'objectif que se sont assignés Robert Sterckx, le secrétaire général de la Ligue pro, et le Carolo Pierre-Yves Hendrickx, responsable de la Commission du calendrier, lorsqu'ils ont initié la grille de la future «Jupiler League». «Il n'est pas bon pour l'intérêt de la compétition de grouper les «gros matches » - ceux qui impliquent Anderlecht, le Club Bruges, le Standard et le Racing Genk - en début de programme, a reconnu Robert Sterckx. Nous avons donc veillé à «expurger» notre calendrier de ce désagrément, tout en cherchant à rencontrer les desiderata des 18 clubs en ne lésant pas les intérêts majeurs de nos «Européens» et en ne favorisant personne. Le suspense devrait aller crescendo!

Deux rencontres - et non plus trois - seront programmées le dimanche lors des week-ends de compétition. «Le GBA avait déjà conclu un accord préalable avec les forces de police anversoises, toujours réfractaires à ces initiatives», s'est réjoui Robert Sterckx. On épinglera donc, au hasard du calendrier, un Standard - Club Bruges le 30 octobre, 11 jours avant un Standard - Anderlecht qui se disputera un mercredi, veille du 11 novembre. Un mois plus tard, Anderlecht accueillera le Club Bruges. Les Mouscronnois, eux, sont ravis une fois encore: pour la seconde année de rang, ils accueilleront un «grand» pour lancer leur saison: ce sera le Sporting Anderlecht. Ils avaient reçu le Standard en ouverture du championnat 2003-2004.

Nouvelle «Fan Card»

Par ailleurs, la Jupiler League va innover en proposant une nouvelle Fan Card - Viva Football - toujours obligatoire, mais gratuite - grâce à une collaboration accrue avec les partenaires commerciaux - et moins contraignante. Valable pour la période 2004-2009, elle sera envoyée automatiquement aux 375000 titulaires actuels de l'ancienne carte. Elle sera aussi beaucoup moins contraignante: on pourra l'obtenir au stade, le jour du match.

© Les Sports 2004