1re A la suite d'un coup de coin adressé par Macquet, Boeka Lisasi tente une volée croisée qui file au-dessus.

3e Aliaj arme son pied gauche et tire sur la transversale.

11e Kargbo dégage sur Oyawole qui le surprend, le dépasse et aperçoit Laquait avancé avant d'ajuster un long lob (0-1).

17e Boeka Lisasi remet à Aliaj, dont le tir croisé qui allait de toute façon sortir est écarté par Herpoel.

43e Coup de coin de Macquet, tête liftée de Yazdani qui aboutit sur le dessus de la transversale.

47e Tir tendu de Yazdani sur lequel Herpoel se couche.

75e Action d'Aluspah, Boeka tente une reprise acrobatique mais Hempte intervient in extremis.

78e Hempte glisse à Oywole qui prolonge pour Mehmedovic sur lequel intervient fautivement Laquait. Schepens transforme le penalty (0-2).

79e Boeka Lisasi pivote et est retenu par le maillot des oeuvres de Ndikumana. L'attaquant belgo-congolais se fait justice (1-2).

82e Herpoel détourne un bon tir de Macquet.

90e +1 Kere bénéficie d'un coup franc... mais crache ? sur Schepens: carte rouge!

CHARLEROI Encore raté pour les Carolos, qui ne sont pas parvenus à prendre le meilleur sur des Gantois pourtant à leur portée. Cette fois, les joueurs de Dante Brogno ont clairement affiché des limites dans la mesure où ils se sont régulièrement installés dans le camp adverse sans pour autant exercer réellement la pression qui s'imposait ni se montrer percutants. S'ils se sont inclinés, ce n'est certes pas faute d'avoir essayé mais la créativité et, surtout, le dernier geste firent cruellement défaut. Dès lors, il suffit aux Flandriens de rester bien organisés et groupés devant Herpoel pour assurer l'essentiel après avoir ouvert la marque en exploitant une grave erreur de l'axe central défensif hennuyer.

«Nous ne méritions pas d'encaisser ce premier but»

Ce Charleroi-là a donné l'impression d'être émoussé après avoir subi deux défaites précédentes qu'il ne méritait probablement pas. Le fait est que l'échec de ce dernier dimanche est moins illogique... et fait très mal. «Ce ne fut certes pas un match d'envergure, analysa Dante Brogno. Cela ressemblait même, parfois, à une joute de fin de saison mais je m'insurge contre une telle constatation parce que, dans notre situation, il n'y a et n'y aura pas de rencontre à tel caractère.»

L'entraîneur des Zèbres ne se voulait néanmoins pas trop sévère: «J'ai le sentiment que nous méritions mieux au repos que ce maudit but de retard. Toujours est-il que le but d'ouverture nous a fait beaucoup de tort puisque nous ne sommes pas parvenus à le remonter. Je retiendrai que nous nous sommes ensuite créé des occasions (NdlR: nous préférons le terme possibilité) mais sans les concrétiser. Désormais, nous voilà dans l'obligation absolue de remporter notre prochain match.»

Qu'en pense Paul Put, spectateur attentif dans la tribune du Mambourg?

L'entraîneur gantois Jan Olde Riekerink, lui, avait le triomphe modeste: «Le niveau de jeu ne fut pas souvent digne de la Division 1 mais je reste convaincu que Charleroi ne s'appuie pas sur une mauvaise équipe.»

Ca leur fait une belle jambe!

© Les Sports 2003