Ce n’est pas parce qu’il a signé dans un des plus grands clubs au monde, que Jovanovic oublie ses anciens amis. "Roy Hodgson, notre entraîneur, me pose souvent des questions sur les autres joueurs du Standard."

Lesquels ? "Pas de commentaire, sourit "Jova". C’est un secret. Mais je vais vous dire une chose : beaucoup de joueurs du Standard sont très intéressants pour tous les grands clubs. Defour, Witsel. Même Mangala qui joue aussi en équipe A à 17 ou 18 ans. Il fait évidemment des erreurs à cet âge-là, mais quelle vitesse et quelle puissance. Il était le premier aux tests physiques."

Les clubs ne sont pas encore passés à l’offensive pour Defour et Witsel. "Pourtant, ils ont fait leurs preuves dans un championnat du "subtop" dès 21 ans, et ils ont joué des matches au plus haut niveau en Ligue des Champions. Il va de soi qu’ils ne sont pas toujours le meilleur sur le terrain. Même moi, je ne suis l’homme du match qu’une fois toutes les cinq rencontres. La semaine passée, encore, des journaux anglais écrivaient que Defour était cité à Manchester et Liverpool. Cela ne m’étonne pas. Vraiment, votre championnat a beaucoup de richesses. Vous le sous-estimez."

Un Olivier Deschacht, par exemple, aurait-il le niveau pour Liverpool ? "Des bons joueurs comme lui savent jouer dans n’importe quel championnat", dit "Jova" concernant le défenseur anderlechtois qu’il apprécie beaucoup. "Mais il est impossible de dire s’il réussirait ici. Moi non plus, je ne sais pas si je suis assez bon pour ce club. Mais je ferai tout pour l’être. Tout ce que je fais est en fonction de mes prestations. Je me repose beaucoup, je vis sainement, ma famille va me rejoindre pour que je me sente bien dans ma peau "