LIÈGE Dire que la colère gronde à Liège est un euphémisme: samedi soir, les joueurs du Standard n'ont ainsi pas pu retourner à Sclessin en rentrant de Lierre! S'ils n'avaient pas eu à se plaindre du comportement de leurs fans pendant et après la rencontre, ce ne fut pas le cas par la suite, malheureusement.

Avertie, par bonheur, de la présence au stade de nombreux supporters rouches en colère et craignant pour l'intégrité de leur voiture, voire pour la propre sécurité des joueurs, la police liégeoise a préféré intercepter le car de la délégation à hauteur de Boirs et l'escorter au poste de police d'Awans aux environs de minuit. Là, les joueurs ont pu téléphoner à leurs proches pour que ceux-ci viennent les rechercher pour pouvoir rentrer chez eux, sans repasser par Sclessin. Affligeante et édifiante anecdote...

© Les Sports 2002