La presse espagnole ne tarissait pas d'éloges à l'égard du Real. Sur le chemin de la neuvième, titre en manchette As, faisant allusion aux huit Coupes des Champions déjà remportées par le club. Le quotidien sportif parle d'une exhibition. Le Real a honoré la mémoire du 6-1 de 1984 atomisant un Anderlecht très ingénu dans un match qui fut une véritable fête madrilène.

Marca abonde dans le même sens. Encore un carton, titre-t-il en Une, faisant aussi un parallèle avec le match de 1984. Le quotidien sportif met en avant la très bonne rencontre des troupes de Del Bosque. Le match aurait pu se terminer sur un score bien plus lourd. Mais même à 3-0, Anderlecht a joué tactiquement pour éviter une correction supplémentaire. Les Belges devaient sans doute penser que le plus important était de ne pas tomber dans le ridicule.

Le quotidien d'information générale El Pais est plus sévère. Le Real abuse d'Anderlecht, titre-t-il dans ses pages sportives. Les joueurs madrilènes ont utilisé l'ingénuité de la défense belge pour fabriquer un spectacle super-offensif, explique-t-il en qualifiant le Sporting d'adversaire miniature qui n'a pas sa place à ce niveau de la compétition.

© La Libre Belgique 2000