Avant de défier Anderlecht, Lille n'a ramené qu'un match nul de Sochaux samedi et a vu les prétendants à la seconde place de la Ligue 1 fondre sur lui. Le match, s'il ne fut pas extraordinaire, a permis à Kevin Mirallas d'acter sa deuxième titularisation en trois rencontres : "Claude Puel fait souvent appel à moi en ce moment", sourit le jeune attaquant de 19 ans. "Il y a deux semaines, j'ai débuté contre Valenciennes, et face à Marseille, je n'ai pas joué. Cela a, en quelque sorte, équilibré les choses. J'espère que je bénéficierai à nouveau de la confiance de mon coach contre Anderlecht..."

En attendant, le Losc est toujours deuxième de la Ligue 1, à douze points du leader lyonnais mais devançant seulement Lens et Nancy à la différence de buts. "Ce nul n'est pas décevant, objecte-t-il. C'était un gros match face à une équipe qui n'accusait que deux points de retard sur nous. Ramener un point de Franche- Comté n'est donc pas si mal."

Après 205 minutes en six matches de championnat, Kevin Mirallas n'a toujours pas trouvé le chemin des filets. Mais cela ne tracasse pas le Liégeois : "Cela va venir, j'en suis certain. La réussite n'a pas encore été de mon côté pour l'instant. J'espère que j'aurai bientôt le plaisir de marquer. Et pourquoi pas contre Anderlecht ? Claude Puel ne parle pas beaucoup mais il m'a en tout cas fait savoir qu'il était content de moi..."

Si les "Dogues" n'ont ramené qu'un point de Sochaux, c'est peut-être parce que Claude Puel a décidé de laisser certains cadres (Odemwingie, Bodmer) sur le banc : "Certains ont trouvé cela bizarre et ont été piqués au vif. Y aura-t-il des surprises de Claude Puel pour le match face à Anderlecht ? C'est possible, à un ou deux noms près. Si j'espère en être une ? J'avoue que j'aimerais bien débuter la rencontre. J'ai mes chances mais il faut voir quel dispositif va aligner l'entraîneur..."

Les Anderlechtois ont moins bien préparé leur important duel de Ligue des Champions : "Je sais que les Bruxellois ont perdu 2-1. Ce n'était pas facile. Ils ne sont pas très bien pour l'instant mais c'est peut-être cela le danger : ils peuvent revenir mardi. Ils peuvent se dire qu'ils n'ont plus rien à perdre. Et là, ils peuvent être dangereux. Si on craint Anderlecht ? Oui. C'est tout de même une belle équipe..."

Si Lille prend les trois points ce soir et que l'AC Milan en fait de même face à l'AEK, le Losc sera alors en huitièmes de finale de la C1. " On parle certes de la qualification mais sans que cela ne nous perturbe outre mesure. On sait qu'on peut se mettre à l'abri mais, pour la qualification, il faudrait que l'AC Milan n'aligne pas son équipe B face à l'AEK, ce qui est probable..."

© La Libre Belgique 2006