Le Sporting pouvait difficilement vivre une meilleure semaine ! Après l'exploit de mercredi dernier à Munich, les Bruxellois n'ont fait qu'une bouchée de Roulers hier soir.

Les Flandriens, qui avaient notamment ramené un point du Standard (0-0), ont très souvent été critiqués pour leur football très défensif. Au Parc Astrid, le béton roularien a très rapidement volé en éclats, face à une ligne offensive perforante et performante. Après 17 minutes seulement, le match était déjà joué : c'est le temps qu'il fallut à Hassan et Boussoufa pour marquer, à chaque fois grâce à un bon travail de Pieroni.

Le Sporting, lancé, se contenta ensuite de dérouler. Biglia, d'une belle frappe sèche, fit 3-0. C'était seulement son deuxième but en une saison et demie au Sporting. Son premier avait été inscrit sur penalty, en fin de saison dernière.

Après avoir multiplié les vagues offensives, Anderlecht calma le jeu en seconde période. Pieroni, jusque-là maladroit à la finition, parvint enfin à marquer grâce à un Juhasz aussi à l'aise dans ses actions offensives que derrière.

Le duel d'hier fut aussi l'occasion de revoir Frutos à l'oeuvre. Un retour très attendu, plus de trois mois après son dernier match. L'Argentin se distingua, en offrant dans les dernières minutes un caviar pour Pieroni (5-0).

Les chiffres ne mentent pas : grâce à sa propre volonté, Anderlecht a vécu hier soir son match le plus facile de la saison. Le Sporting n'avait encore jamais inscrit cinq buts cette saison, toutes compétitions confondues !

Ce succès permet aux hommes d'Ariël Jacobs de faire, à nouveau, une excellente opération : il met le Germinal Beerschot et Gand à distance respectable et revient à égalité avec le Cercle de Bruges, à une troisième place qui est devenue l'objectif impérial et... minimum des Anderlechtois.

La seconde place reste elle aussi à portée et les Mauves veulent y croire, surtout vu leur niveau de jeu actuel.

Ils semblent prêts pour les échéances à venir, qui s'annoncent plutôt corsées : en championnat, Anderlecht va rencontrer La Gantoise, le Cercle, Westerlo, le GB et le Standard. C'est avec cette série de matches qu'on pourra juger de la vraie valeur de ce nouveau Sporting plutôt séduisant.