Enfin! Hier soir, Anderlecht a mis fin à son interminable série de défaites en Ligue des Champions. Certes, ce Betis Séville-là était bien faiblard, mais les Bruxellois ont eu le mérite de croire en leurs chances et pour une fois, ils se sont montrés réalistes sur la scène européenne.

La composition de l'équipe mauve était claire: Vercauteren ne voulait prendre aucun risque en vue du déplacement à Zulte-Waregem samedi. Seuls quatre titulaires habituels étaient alignés d'entrée, à savoir ses trois défenseurs (Kompany, Juhasz et Deschacht) et Goor, suspendu le week-end prochain. Côté sévillan, Lorenzo Serra Ferrer laissait lui aussi plusieurs pions importants sur le banc, dont Joaquin, la star de la formation sévillane.

Dès le coup d'envoi, les Anderlechtois, dont la plupart étaient des joueurs en manque de rythme, se montraient toutefois à leur avantage. Le Sporting faillit trouver la faille par Iachtchouk, idéalement lancé par Kompany, mais le lob de l'Ukrainien échoua quelques centimètres à côté du but sévillan. Tioté, après un début de partie nerveux, trouvait ses marques: il s'infiltrait dans l'axe pour amorcer une frappe, qu'il dévissa. Le Betis inversa peu à peu la tendance et le danger se précisait devant le but de Daniel Zitka. La première grosse frayeur pour les Bruxellois intervint à la 27e: la reprise de la tête de Rivas, sur un corner de Capi, battait le portier anderlechtois mais Goor repoussa à même la ligne.

C'est à la 44e minute que tomba ce que les supporters mauves attendent depuis le début de cette phase de poules: un but anderlechtois en C 1 ! La solution arriva des pieds d'un... défenseur: Vincent Kompany. Baseggio lança le défenseur anderlechtois en profondeur; après un contrôle en apparence trop long, le Soulier d'Or ouvrit la marque grâce à un tir qui passait entre les jambes de Dobals (0-1).

Les troupes de Franky Vercauteren se serraient les coudes pour remporter ce succès tant attendu en Ligue des Champions. Le Sporting a stoppé l'hémorragie sur la scène européenne, qu'il quitte sur une bonne note. Les Anderlechtois peuvent désormais se concentrer sur le championnat...

BETIS SÉVILLE (Esp) 0

ANDERLECHT 1

BETIS SÉVILLE: Doblas, Oscar Lopez, Lembo, Rivas, Castellini, Israel (46e Joaquin), Rivera, Juande (71e Assunçao), Juanlu (46e Xisco), Capi, Fernando.

ANDERLECHT: Zitka, Juhasz, Kompany, Deschacht, Delorge, Tioté (84e Zetterberg), Lovré (69e Tihinen), Baseggio (69e Zewlakow), Goor, Iachtchouk, Pujol.

ARBITRE: M. Ceferin (Slo).

AVERTISSEMENT: Juhasz, Fernando, Delorge.

LE BUT: 44e Kompany (0-1).

© Les Sports 2005