Le Brésil n'a pas réussi samedi à laver l'affront subi face à l'Allemagne (défaite 1-7) quatre jours plus tôt en demi-finales du Mondial 2014 de football. Il s'est de nouveau largement incliné 0-3 (mi-temps 0-2) dans le match pour la 3e place qui l'opposait aux Pays-Bas à Brasilia. Les buts néerlandais ont été signés Van Persie (3e), sur penalty, Blind (17e) et Wijnaldum (90e+1). Jamais dans son histoire, le Brésil n'avait concédé deux défaites consécutives à domicile. Les Pays-Basi terminent 3e leur 4e meilleur résultat en dix participations après leur trois 2e places en 1974, 1978 et 2010. Ils n'auront concédé aucune défaite dans ce Mondial puisque leur revers contre l'Argentine est intervenu aux tirs au but.

Le Brésil qui a participé aux 20 éditions, compte 5 titres et deux finales perdues. Il a fini deux fois troisième et avait déjà terminé 4e en 1974.

On jouait depuis moins de deux minutes quand Van Persie lança Robben, déjà au départ de l'action, en profondeur. Thiago Silva arrêta Robben qui filait seul. L'arbitre algérien Haimoudi commit deux erreurs. Il accorda un penalty (la faute avait été commise avant la surface) et ne donna qu'une carte jaune au capitaine brésilien (qui en tant que dernier homme aurait dû avoir une rouge). Van Persie ne se fit pas prié et expédia le ballon dans la lucarne, son 47e but en 91 sélections (0-1).

Toujours très mal organisée en défense, l'équipe brésilienne, qui avait changé six joueurs par rapport à la demi-finale, se retrouva menée 0-2, sur un contre, quand Blind récupéra au point de penalty un très mauvais renvoi de la tête de David Luiz. Il contrôla le ballon et le logea dans le plafond du but (0-2). L'arbitre aurait dû signaler un hors-jeu néerlandais à l'origine de l'action.

Le Brésil équilibra ensuite le jeu. Ses seules occasions partirent du pied d'Oscar et souvent sur phase arrêtée. Le joueur de Chelsea après un beau solo alerta Cillessen (21e). A la 38e, son coup franc traversa le rectangle batave sans trouver personne pour prolonger le ballon dans le but.

Sur un nouveau contre, Van Persie obligeait Julio Cesar à se détendre (41e).

A la reprise, le Brésil continua à se porter dans le camp néerlandais sans inquiéter le but de Cillessen si ce n'est sur un coup franc de David Luiz (63e). Il aurait pu réduire la marque si l'arbitre lui avait accordé un penalty d'abord pour une faute de main (65e) et ensuite pour une faute de Blind, qui se blessa dans l'action, sur Oscar. M. Haimoudi estima que le Brésilien avait simulé et lui brandit un carton jaune (68e)!

En fin de rencontre, le Brésil ne put éviter un nouveau but d'école: Robben lançait Janmaat qui centrait en retrait pour Wijnaldum qui concluait sans opposition (0-3).

Louis Van Gaal, pour son dernier match à la tête des Oranje, eut le joli geste d'aligner dans les derniers instants le gardien Michel Vorm, seul des 23 joueurs de la sélection à ne pas encore avoir évolué dans ce Mondial.