LEIPZIG Les Pays-Bas sont entrés comme ils l’entendaient dans cette Coupe du monde en battant 1-0 la Serbie et Monténégro sur un but d’Arjen Robben peu après le quart d’heure.

Dans un stade colorié en orange, les Pays-Bas ont assuré l’essentiel en faisant preuve de solidité dans leur jeu. En face, les Serbes autorisaient les Néerlandais à garder le ballon en misant sur une contre-attaque ou une phase arrêtée avec leur tireur attitré Stankovic. Mais une seule erreur défensive serbe se payait cash. Une passe du bout du pied de Van Persie lançait Robben en plein axe. L’attaquant de Chelsea s’en allait tromper du gauche le gardien Jevric. Les Serbes devaient changer de tactique. Malheureusement pour eux, le buteur Milosevic n’était pas dans un grand jour. A sa décharge l’organisation hollandaise était parfaite autour des solides Heitinga, Ooijer et autre van Bronckhorst. Offensivement, les Pays-Bas s’en remettaient principalement à Arjen Robben qui faisait à peu près ce qu’il voulait sur son flanc gauche. C’était le joueur du match.

Un match qui baissait d’intensité. Normal : les Pays-Bas n’avaient pas à enflammer la rencontre et se contentaient de contrer les quelques incursions de la Serbie. Il y avait comme un air d’Angleterre-Paraguay dans ce match. Une équipe qui gérait son avance et une autre qui ne trouvait pas une animation défensive efficace pour enflammer le match. Ou tout du moins pour inquiéter van der Sar, impérial dans sa cage.

Le coach serbe avait beau changer ses attaquants, rien n’y faisait. Seul Koroman pouvait poser problème par sa technique et ses frappes. Mais jamais la Serbie ne se créait une action réellement dangereuse. La rencontre était en plus hachée par les coups de sifflet de l’arbitre et la distribution des cartes jaunes (6 au total).

En fin de partie, les Pays-Bas étaient proche du 2-0 mais ni van Persie, ni ce diable de Robben ne trouvaient le chemin des filets. Cela aurait été la cerise sur le gâteau d’un match que les hommes de van Basten maitrisèrent de la première à la dernière minute.