La presse néerlandaise n’est pas tendre avec les "Oranjes" après la défaite des Pays-bas contre la République tchèque (2-3), synonyme de fin de l’aventure sur la route de l’Euro 2016.

Si NRC.next titre sobrement "déception" et "De Telegraaf" évoque une "déconvenue", d’autres titres se montrent plus mordants. Pour le quotidien "Trouw", il s’agit du "plus gros échec dans l’histoire du football néerlandais". "Algemeen Dagblad" insiste sur la détérioration de l’effectif et de la qualité de jeu depuis la Coupe du monde 2014 : "En 15 mois, l’équipe qui a terminé 3e du dernier mondial s’est transformée en une désespérante équipe désorganisée de bas étage."

L’heure des questions a déjà sonné pour "De Volkskrant" qui s’interroge : "Qu’est ce qui a causé la chute des Oranjes ?"

"Metro", de son côté, s’adresse directement au sélectionneur néerlandais dans ses colonnes : "Que fait-on maintenant, Danny ?"

Une génération dorée vieillissante

Tous les quotidiens s’accordent sur un dénominateur : la génération dorée des Sneijder, Van Persie, Robben est vieillissante et les "Oranje" devront passer par un long et difficile travail de reconstruction pour revenir au plus haut niveau.

De manière plus pragmatique, "De Telegraaf" regrette les conséquences économiques pour le pays, pointant un manque à gagner pour les cafés et les supermarchés, l’absence de décorations orange dans les rues et de fêtes de quartier. Et le quotidien de promettre : "Eh bien, nous encouragerons les Belges… " R.P. (st.)