Football

Eden Hazard et Thibaut Courtois se sont envolés pour l'Amérique du Nord afin d'y disputer des matches de préparation.

C'est à Montreal et aux USA qu'Eden Hazard va réaliser ses premiers pas avec le Real Madrid. Le Diable Rouge s'y entraîne déjà. Entre deux séances, le Brainois a livré l'une de ses premières interviews depuis son arrivée dans la capitale espagnole.

"Je vais jouer mes premiers matches pour le Real Madrid, confie le joueur. Je vais donc essayer d'impressionner tout le monde. Que ce soit mes partenaires, mon coach ou les fans. Je vais faire de mon mieux."

Hazard va affronter le Bayern Munich, ce dimanche à deux heures du matin (heure belge) pour son premier match. S'en suivront des joutes contre Arsenal, l'Atletico Madrid et Tottenham. Un beau programme pour le Belge qui réaffrontera donc deux formations anglaises. 

Arrivé au Real pour 100 millions d'euros, Hazard devra faire oublier la mauvaise saison des Merengues. Le capitaine de la sélection belge est venu en Espagne pour gagner des titres. "Quand tu joues à Madrid, tu dois gagner quelque chose chaque année. Si on ne gagne pas la Ligue des Champions, les fans ne sont pas contents. Et c'est normal. Ce club doit gagner quelque chose chaque année. C'est pour ça que je suis ici. Pour jouer des matches et marquer des goals. A la fin de la saison, je veux avoir des trophées", explique-t-il.

A 28 ans, Eden Hazard ne craint pas un défenseur ou un joueur en particulier: "Personne ne me fait peur. En Premier League, j'ai rencontré beaucoup de bons défenseurs. Cette année, Van Dijk était très fort. C'est pour cela qu'il a été élu meilleur joueur de la saison. Maintenant à Madrid, je joue aussi avec de très bons défenseurs. Sergio Ramos est l'un des meilleurs défenseurs au monde. Varane, qui a gagné la Coupe du Monde est aussi l'un des meilleurs. "

Comme un bébé à Chelsea

Lui qui a passé sept ans en Angleterre estime qu'il y a surtout engrangé de l'expérience. "Je suis arrivé à Chelsea comme un bébé il y a sept ans. J'ai acquis beaucoup d'expérience. J'ai joué plus de 500 matches en Angleterre. Je me sens encore jeune à 28 ans mais j'ai déjà de l'expérience".

De l'autre côté de la Manche, Hazard a inscrit de jolis buts. Même si le premier but, parmi ses préférés, a été inscrit à Lille. "Mon but préféré? Il y en a quelques uns. Je dirais qu'il y en a un quand j'étais à Lille. C'était contre Marseille du pied gauche. Celui avec Chelsea à domicile contre Tottenham quand Leicester devient champion. Celui contre Liverpool cette année. Contre Arsenal aussi. Mais le meilleur est à venir."

Pas de pression mais de la liberté

Eden Hazard est également revenu sur sa façon de vivre les rencontres. Pour lui, chaque match est un jeu. Il n'est pas question de se mettre la pression: "Pour moi, qu'on joue un match amical, une petite ou une grosse rencontre, cela reste du football. C'est juste un jeu. Mais, c'est vrai que dans le vestiaire, on sent que la pression est différente", relate-t-il.

Sur la pelouse, le Diable Rouge aime avoir de la liberté afin de bouger beaucoup aux quatre coins du terrain. "Je joue avec de la liberté. Enfin j'essaye. Je suis ce genre de joueur. Si je ne fais pas ça, je ne fais pas de bons matches et je vais sur le banc. J'aime bien aller à gauche, puis aller à droite et changer de position avec mes partenaires"

Avec Chelsea, Hazard a connu une saison plus compliquée. Il lui arrivait d'être mené au score. Sa mission sur le terrain ne changeait pas. Il devait marquer des buts: "Je me dis juste que je dois en inscrire un. Souvent, on voit les joueurs qui ont la tête basse quand leur équipe est menée au score. Je me demande alors pourquoi je suis sur le terrain. C'est pour marquer des buts. J'essaye alors de prendre la balle, de dribbler et de marquer."