Deux mois après le tifo polémique réalisé par les Ultras du Standard, ces derniers ont pris la décision de remettre le couvert ce dimanche pour le clasico.

Le tifo anti-Steven Defour datant du 25 janvier dernier avait fait couler beaucoup d'encre. Représenter le médian anderlechtois décapité n'était pas du goût de tous. Certes, la rivalité entre les deux clubs et, surtout, entre les supporters, est forte. Mais de nombreux observateurs avaient estimé que des limites avaient été franchies. Et dans ce genre de duel très attendu, la moindre polémique fait directement grand bruit. 

Après plusieurs PV de police et des sanctions prises par le club, les supporters rouches avaient eu des difficultés pour créer de nouveaux tifos. Désormais, les sanctions sont levées et ils  ont bien l'intention de marquer le coup dès dimanche à Sclessin, face à leur ennemi juré anderlechtois.

Néanmoins, il ne devrait plus être question de joueur anderlechtois décapité et on imagine que des mesures seront prises pour éviter tout dérapage.