BRUXELLES Si l'Italie s'est rassurée en prenant la mesure de l'Ukraine, l'Espagne s'enfonce encore un peu. Battus en Suède, après s'être déjà inclinés en Irlande du Nord, les Hispaniques comptent six points de retard sur leur adversaire de samedi soir, où Christian Wilhelmsson est monté au jeu à la 56e minute et a offert le second but des siens à Allbäck. La France, l'Angleterre et les Pays-Bas ont perdu des plumes mais, s'agissant de leur premier faux pas, cette perte est moins inquiétante.

Groupe B : Luca Toni sauve la Squadra

Après son match nul contre la Lituanie et son revers en France, à une période où le Calcio n'avait pas encore pris l'envol de sa saison 2006-2007, l'Italie s'est rassurée en prenant la mesure de l'Ukraine à Rome. Mais les Transalpins ont attendu le dernier quart de la partie pour faire la différence par Toni, à la base du penalty transformé par Oddo, puis à la conclusion d'un centre de Di Natale. C'est la première victoire de l'Italie sous le règne de Donadoni. Dans le choc des leaders, c'est l'Écosse qui a pris le dessus sur la France et poursuit son sans-faute. La lutte promet d'être serrée pour les deux places qualificatives.

Groupe C : deux sans-faute

La Turquie, vainqueur en Hongrie, et la Grèce, qui a battu la Norvège, prennent la tête avec le maximum des points. La Norvège les côtoie au classement mais a déjà presté une rencontre de plus alors que la Moldavie a engrangé son premier point en quatre rencontres en contraignant la Bosnie au partage.

Groupe D : et de vingt !

La République tchèque a étrillé Saint-Marin (7-0), avec deux buts de Jan Köller, pour poursuivre sa course en tête. En deux rencontres, les pauvres Saint-Marinais ont déjà encaissé... vingt buts. La Slovaquie, en venant facilement à bout du pays de Galles, a rejoint l'Allemagne à la deuxième place du groupe mais la Mannschaft compte une rencontre de moins.

Groupe E : but de Balaban

La Croatie n'a laissé aucune chance à Andorre (7-0). Vedran Runje et Milan Rapaic sont restés sur le banc alors que Bosko Balaban est monté à l'heure de jeu. Il a trouvé le chemin des filets deux minutes après. La grosse surprise est venue de l'Angleterre, incapable d'inscrire le moindre but à la Macédoine. L' équipe à la Rose occupe toujours la première place du groupe qu'elle partage avec Israël, auteur d'un bon partage en Russie. Mercredi, la Croatie reçoit l'Angleterre.

Groupe F : crise en Espagne

La crise couve en Espagne. Après un Mondial manqué, les Hispaniques font pire en phase de qualifications. Samedi, ils ont concédé leur second revers consécutif, en Suède, et les critiques ne manquent pas d'épingler l'absence de Raul, non sélectionné pour la première fois depuis 1996. Toutefois, Aragones a reçu le soutien de sa hiérarchie, alors que la Suède s'envole en tête du groupe. Le Danemark, contraint au nul contre l'Irlande du Nord, n'a que peu profité du faux pas espagnol.

Groupe G : la Roumanie en tête

La Roumanie a rejoint les Pays-Bas en tête du groupe. Les Bataves ne sont pas parvenus à réussir mieux qu'un nul en Bulgarie, toujours invaincu dans cette campagne de qualification.

© La Dernière Heure 2006