Comme on pouvait s'en douter avec les Ecossais, aucun round d'observation ne prit place en début de rencontre. Le Celtic jouant vers l'avant dès la première seconde. Les Larsson et Hartson n'étant pas vraiment là pour plaisanter... Alors que durant les sept minutes initiales, c'est clairement les Ecossais qui dominaient la partie, Dindane isola Deschacht qui, d'une balle en cloche, trouva la transversale de Hedman!

Le suite fut anderlechtoise avec de bons mouvements mais trop de pertes de balles intolérables. Bien regroupés, les Ecossais ne laissaient pas trop le Sporting s'approcher du domaine de Hedman. Les Anderlechtois répondaient sportivement à l'agressivité positive des joueurs du Celtic jusqu'à... L'exclusion du capitaine De Boeck à la 26e après avoir retenu par le maillot Hartson à l'entrée du rectangle mauve. Cette seconde jaune (en l'espace de quelques minutes) était malheureusement méritée...

A la 30e, Mornar, superbement lancé par Baseggio, envoya son tir dans les nuages... Trente secondes après, Hartson ouvrait le score mais sa position hors-jeu annula le goal! Six minutes plus tard, Sutton, à l'entrée de la surface de réparation belge reprit une balle en un temps. Zitka vit le cuir passer à quelques cheveux de son but.

A la 43e, un échange rapide entre Aruna et Wilhelmsson mit le feu dans le rectangle du Celtic dont la défense dégagea en catastrophe. A la 45e, Mornar, servi des trente mètres par un Baseggio dès plus précis, déborda pour ensuite offrir une nouvelle possibilité de but à Wilhelmsson sans que celui-ci n'en profite.

Le retour aux vestiaires sonna sur ce score vierge et sur la vague impression qu'Anderlecht allait regretter ces quelques rares opportunités galvaudées.

Après trois minutes de jeu en seconde période, Les Bruxellois se montrèrent dangereux via les deux attaquants locaux et Baseggio. A la 50e , c'est Varga qui loupa la plus belle occasion de la partie en mettant à côté du but de Zitka alors qu'il semblait mille fois plus simple d'envoyer le ballon au fond des filets... L'ouverture du score pesait des deux cotés sans que personne n'ose prendre ses responsabilités!

Par la suite, Anderlecht nous gratifia d'un football léché et combatif. D'ailleurs, Valgaeren, entré sur la pelouse à la mi-temps, passait un mauvais quart d'heure sur son flanc gauche avec Wilhelmsson et Dindane. A la 59e, Mornar, lancé en profondeur par devinez qui, loba Hedman mais son essai finit à côté du but du Celtic... Réduit à dix, les Anderlechtois étouffaient leurs opposants!

A partir de la 65e, les Mauves commencèrent à subir le contre-coup de l'exclusion de De Boeck et leur infériorité numérique. Le Celtic se montrait plus dangereux et semblait attendre son heure. C'est plutôt celle du sporting qui vint à la 70e grâce à un nouveau déboulé à 100 à l'heure de Wilhelmsson qui donna sur Dindane dont la reprise du plat du pied ne laissa aucune chance à Hedman (1-0). Une avance plus que méritée pour l'équipe belge!

A la 77e, une petite erreur du jeune Kompany faillit coûter cher mais Zitka s'interposa sur la frappe de Larsson. Les dix dernières minutes s'annonçaient plus que chaude pour les Bruxellois. A la 88e, une remise dans l'axe de Deschacht fut à deux doigts de briser le rêve. Hartson n'eut pas le brin de génie pour égaliser car Zitka détourna des poings l'envoi du rouquin. Une minute plus tard, c'est Dindane qui aurait dû tuer la rencontre.

A la 90e, on affichait 4 minutes de jeu complémentaire! Rien n'y fit! Anderlecht remportait sa première victoire à domicile et dans ce premier tour face à un concurrent direct pour la 3e place qualificative! L.Dp