Après Dortmund et le FC Porto, Liverpool et le PSG se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, mercredi. Comme à l'aller, Liverpool, avec Divock Origi à partir de la 72e, a battu Leipzig 2-0. Vainqueur 1-4 à l'aller au Camp Nou, le champion de France a assuré au Parc des Princes (1-1). Kylian Mbappé, 22 ans et 80 jours, est devenu le plus jeune joueur à inscrire 25 buts en Ligue des Champions.

Le Barça a tout tenté

Au Parc des Princes, Barcelone a accéléré dès le coup d'envoi et Sergino Dest, Ousmane Dembélé, Lionel Messi et Sergio Busquets ont man?uvré un peu facilement. Le PSG subissait mais Keylor Navas a eu la main ferme sur un envoi de Dembélé et une frappe de Dest a cogné la transversale (23e). Sur un centre de Layvin Kurzawa, Mauro Icardi a été fauché par Clément Lenglet dans le rectangle et Mbappé a transformé le penalty (31e, 1-0).

Cela ne changeait rien pour le Barça, qui devait toujours marquer quatre buts pour arracher les prolongations. Lionel Messi a entamé le décompte d'un missile des trente mètres (37e, 1-1).

L'Argentin n'a pas eu le même feeling lorsque l'arbitre a sifflé un penalty pour un pied un peu trop haut de Kurzawa sur Antoine Griezmann. Navas est parti du bon côté et a mis le tir de Messi sur sa barre (45e+3).

En seconde période, le Barça a été un peu moins fringuant mais le PSG s'est payé une grosse frayeur quand Messi a hérité du ballon dans la surface. Marquinhos aidé par Presnel Kimpembe, a évité que l'Argentin ne mette le feu à la baraque (61e). Malgré quelques parades de Navas, les Sangermanois n'ont plus trop été inquiétés par des Barcelonais trop maladroits pour signer une ''remontada.

Liverpool sans trembler

Comme à l'aller, le match Liverpool-Leipzig s'est joué à la Puskas Arena de Budapest en raison des restrictions sanitaires en vigueur en Angleterre et en Allemagne. Cette fois, c'était bien Liverpool qui recevait dans une rencontre au début tendu. Toutefois, les 'Reds' n'ont pas trop attendu pour se porter à l'attaque. Peter Gulacsi a sorti des poings un coup franc de Trent 'Alexander-Arnold avant d'effectuer un bel arrêt sous la barre après une tête puissante de Diogo Jota (19e). Le gardien de Leipzig a par contre été verni sur une double conclusion manquée par Mohamed Salah et Sadio Mané (24e).

Leipzig est alors aussi passé à la vitesse supérieure et Alisson a bloqué un tir mou de Kevin Kampl avant de voir Emil Forsberg trop croiser sa frappe alors qu'il était battu (32e). Mais la plus grosse opportunité a été manquée par Jota: le Portugais des Reds a reçu le ballon au petit rectangle de la part de Dayot Upamacano (45e+1).

Après la pause, Leipzig a effectué un changement offensif en faisant monter un attaquant, l'ex-Gantois Alexander Sorloth, pour un milieu, Kampl. La première grosse occasion a néanmoins été pour Jota, qui a échoué sur Gulacsi (55e). Après avoir été sauvé par la transversale sur une tête de Sorloth, Liverpool a ouvert la marque par Salah, sur une passe de Jota, qui a cédé sa place à Origi (70e, 1-0). Un changement positif puisque sur passe d'Origi, Mané a plié l'affaire (74e, 2-0).

Revivez notre multilive: