Lokeren-Saint-Nicolas-Waasland a sans conteste été l'équipe du deuxième tour la saison passée. Et elle n'a perdu que trois des éléments de base qui lui avaient permis de réaliser ce formidable parcours. Inattendu, mais répondant aux ambitions du président du club.

Roger Lambrecht investit dans le football par plaisir. Et ce qui lui plaît, c'est du beau jeu et de bons résultats. C'est dire si ce début d'année 2001 l'a fait sourire. Et s'il espère que son club continuera sur sa lancée.

Ce sera en tous cas sans Georges Leekens qui, discrètement, a participé à la construction d'une équipe qui a fort belle allure. Moins discret était Olufade, attaquant virevoltant qui en a fait voir de toutes les couleurs aux défenses adverses avant de prendre le chemin de Lille et de la Ligue des Champions. Troisième élément qui manque à l'appel : le capitaine Chris Janssens, terreur des hommes qui devaient composer un mur lorsque Lokeren bénéficiait d'un coup franc.

C'est Paul Put qui est désormais le coach de l'équipe waeslandienne. Il entame sa carrière en D1 après deux années très convaincantes avec Ingelmunster. S'il continue sur la lancée de son prédécesseur, il vivra certainement encore une bonne année.

Seule arrivée marquante dans le noyau : Pettar Rudi, éphémère médian défensif de Gand qui a impressionné pendant six moins avant d'être recruté dans le calcio. Sûr que Janssens sera bien remplacé. Devant, Bangoura, le complice d'Olufade, est resté. Il aura quand même besoin de soutien.

Mais qui ? Comme d'habitude : des joueurs africains totalement inconnus... avant leurs trois premiers matches. Et, dans le tas, l'un ou l'autre d'entre eux parviendra à enflammer Daknam et impressionner tous les amateurs de football.

Les recruteurs de Daknam avaient déjà certains dons avant l'arrêt Bosman. Après quelques années d'adaptation, ils ont repris leurs bonnes habitudes. Une transition difficile effectuée avec succès.

Ou sera Lokeren en fin de saison ? Nul ne sait le dire. Mais il y a de fortes chances qu'il propose un football châtoyant qui, s'il parvient à être efficace, portera souvent les fruits de la victoire.