Romelu Lukaku gardera un souvenir particulier de la rencontre amicale ayant opposé la Belgique et le Portugal mardi. Il a pu réduire l'écart peu avant l'heure de jeu sur un centre de son frère Jordan. Romelu Lukaku, auteur de 18 buts en Premier League cette saison, n'avait plus marqué sous la vareuse des Diables rouges depuis près d'un an et demi. Le dernier but de l'attaquant d'Everton sous les couleurs nationales date du 12 novembre 2014 face à l'Islande.

"Nous aurions dû remporter ce match face au Portugal, nous sommes dès lors déçus", a-t-il réagi. "En première période, nous avons distribué les cadeaux. Cela a mieux été en deuxième mi-temps", estime Romelu Lukaku, gratifié d'une bonne prestation par le sélectionneur fédéral Marc Wilmots.

Faire trembler les filets aurait fait du bien à l'aîné de la fratrie Lukaku. "C'était un moment émotionnel. C'est un de mes rêves d'enfant de pouvoir jouer avec mon frère et nous pouvons maintenant faire cela en équipe nationale. C'est beau! Le fait de pouvoir marquer sur un centre de Jordan est la cerise sur le gâteau. Nous nous y sommes encore entraînés la semaine passée."

Courtois: "Nous avons manqué de tranchant"

Thibaut Courtois a une nouvelle fois été l'auteur d'une solide prestation mardi. Rien qu'au cours du premier quart d'heure de jeu, le portier de Chelsea a sauvé les meubles à quatre reprises, avant de devoir s'avouer vaincu par les essais de Nani et de Cristiano Ronaldo.

"En tant que gardien, c'est toujours chouette de réaliser quelques arrêts, mais cela signifie que l'on a trop laissé venir en tant qu'équipe", a estimé le Limbourgeois. Le dernier rempart des Diables n'était pas satisfait de la première mi-temps des Belges à Leira. "Nous manquions de tranchant et nous avons laissé trop d'espace. Contre des adversaires solides, ce genre d'erreurs se paie immédiatement. Nous savions qu'ils allaient chercher une reconversion rapide et des espaces dans notre dos. Un joueur vedette comme Ronaldo sait parfaitement où trouver ces espaces."

Thibaut Courois estime néanmoins que la seconde période a été de meilleure facture. "Nous étions mieux organisés, mais nous n'avons pas pu nous créer beaucoup d'occasions. Cependant, au vu de notre première mi-temps, nous ne méritions pas de gagner ici", conclut le numéro 1 belge.


Marc Wilmots déplore quelques problèmes de positionnement en première période

Marc Wilmots a déploré quelques problèmes de positionnement en première période après le match. Si la première période a été très moyenne, il s'est déclaré heureux de la réaction de ses joueurs en seconde mi-temps.

"On a pris les buts sur deux phases identiques. On ne s'est pas mis devant le ballon alors qu'un coup franc a été sifflé. On a laissé jouer puis centrer trop facilement. J'ai été un peu étonné par le Portugal qui nous a attendu assez bas en début de match. Et avec leurs fusées devant, ils nous ont fait mal en contre-attaque", a déclaré "Willie"

Il a également abordé sa défense expérimentale. "J'ai vu que Thomas Vermaelen ne se sentait pas très bien au back gauche et que Jason Denayer a bien relayé à l'arrière droit. Il ne faut pas oublier que toute la défense de la Coupe du monde était absente ce soir. L'axe central Denayer - Lombaerts, ca tient la route mais on a eu des problèmes de positionnement. On a laissé trop d'espaces et on l'a payé cash."

Il a également souligné le changement de tactique en seconde période, qui a permis aux Diables de mieux s'exprimer. "Je préfère quand les flancs participent, à l'image de Jordan Lukaku. En seconde mi-temps, on est passé en 4-4-2 avec un "10" et un trio de récupérateur et on a été plus dangereux. On a bien mis le pied sur le ballon et on est venu les chercher plus haut. Jordan a fait une entrée remarquée et Romelu a marqué. C'est positif."

Nombreux observateurs ont été étonnés de voir Mousa Dembélé ne monter qu'à dix minutes du terme. Une fois encore, Wilmots a assumé. "Dembélé, c'était un choix. Il fallait de la taille, autant dans les phases défensives qu'offensives. Il fallait tenir compte des phases arrêtées."

C'était la dernière rencontre avant l'annonce de la liste des 23 pour l'Euro et le sélectionneur national n'a qu'un seul souhait en vue. "Il faut récupérer nos joueurs blessés. La base c'est qu'ils soient tous en bonne santé en fin de saison", a ponctué Wilmots.


Le sélectionneur portugais Fernando Santos estime qu'il reste encore beaucoup de travail

Fernado Santos n'était pas tout à fait satisfait de ses troupes après la victoire face à la Belgique, même si c'était meilleur que face à la Bulgarie vendredi dernier.

"Avant le match, d'une certaine façon, nous avons tous été Belges", a d'abord exprimé le sélectionneur portugais. "Mais sur le terrain, les joueurs belges comme les joueurs portugais ont tout fait pour gagner. Dans la première partie nous avons bien joué. Le jeu a toujours été sous contrôle. Dans la deuxième partie, ça a été un peu différent, mais notre victoire est méritée. Contre la Bulgarie nous n'avions pas tout fait mal. Mais aujourd'hui, nous n'avons pas non plus tout fait bien. Nous avons beaucoup de travail. Ces deux matchs étaient importants pour nous, nous allons continuer à observer, nous allons continuer à travailler pour que le Portugal soit au meilleur pour l'Euro."

Pour Pepe, le défenseur portugais: "Nous avons fait un bon jeu, l'équipe a très bien fonctionné, tous méritent des félicitations. Nous savions que l'adversaire en voudrait, aurait beaucoup d'envie, attaquerait beaucoup sur les côtés, mais nous avons su contre-attaquer".