Personne n'y croyait, l'OL l'a fait !

Bien mal embarqués après leur match nul contre l'Ajax, les Lyonnais devaient atomiser le Dinamo Zagreb ce mercredi et espérer dans le même temps une défaite d'Amsterdam contre le Real.

Même si le Dinamo Zagreb était déjà éliminé et assuré de terminer à la dernière place du groupe, la mission semblait impossible.

Mais impossible n'est visiblement pas lyonnais puisque le club de Jean-Michel Aulas l'a emporté 1-7 ! Menés 1-0, les Gones ont égalisé en fin de première période. Après la pause, les Croates, réduits à dix, ont sombré en encaissant six buts en 32 minutes !

Mais que s'est-il passé pendant la mi-temps ? Le Dinamo a-t-il joué le jeu à fond ou levé le pied? L'OL a-t-il promis une somme rondelette aux Croates pour s'assurer le pactole d'une qualification pour les 1/8e ?

Le quotidien espagnol AS a été le premier à lancer la thèse du match truqué. "La victoire 7-1 de Lyon sur le terrain du Dinamo Zagreb est entachée par le doute", affirme le quotidien sportif, pour qui "quelque chose s'est passé à la mi-temps" du match, alors que le score n'était encore que de 1-1 entre les deux équipes.

Le clin d'oeil louche d'un défenseur croate

Pour AS, le comportement du gardien du Dinamo est douteux. "Il se couche de façon étrange sur un but et semble de désintéresser du ballon après l'avoir dégagé sur un autre".

S'appuyant sur une capture d'écran réalisée lors de la diffusion télévisée de la rencontre, le quotidien espagnol montre "le geste de complicité étrange qui se produit après le cinquième but lyonnais entre Vida, un défenseur du Dinamo, et Gomis, un attaquant de Lyon": "Le joueur français s'approche pour récupérer le ballon et le joueur du Dinamo le lui donne en lui faisant un clin d'oeil et en levant le pouce".

Franck De Boer, l'entraîneur de l'Ajax, éliminé, se posait lui aussi beaucoup de questions. "Mes assistants m'ont dit que les buts de Lyon avaient été rapides et faciles. En une demi-heure, il n'est pas courant d'encaisser autant de buts. S'il y a eu quelque chose d'inhabituel, l'UEFA doit enquêter sur ce qui s'est passé à Zagreb."

Le club du Dinamo Zagreb n'a par ailleurs pas une bonne réputation. Le club, champion depuis 2006 dans son pays, est souvent ridicule sur la scène européenne.

Le président du club et plusieurs matchs sont dans la ligne de mire de l'UEFA. Ainsi, les rencontres contre Arsenal (perdu 3-0 avec deux grosses boulettes du gardien croate) en 2006, la finale de la Coupe de Croatie en 2009 et le match d'Europa League contre Timisoara (un joueur roumain a affirmé avoir été approché pour lever le pied) ont été l'objet d'enquêtes.

Deux buts annulés pour l'Ajax

Comme si cela ne suffisait pas aux défenseurs de la thèse du match truqué, dans le même temps, deux buts parfaitement valables ont été refusés à l'Ajax face au Real Madrid...

Vous avez dit bizarre ?