"Les Pays-Bas sont fiers des Oranje", a lancé mardi le Premier ministre néerlandais sortant Jan Peter Balkenende aux joueurs de l'équipe nationale de football néerlandaise, battus par l'Espagne en finale du Mondial-2010.

Le sélectionneur Bert van Marwijk et le capitaine Giovanni van Bronckhorst, dont la carrière footbalistique s'est achevée avec le Mondial, ont été faits chevaliers de l'Odre d'Orange-Nassau, lors d'une réception à la résidence du Premier ministre à La Haye.

M. Balkenende, qui portait une cravate orange, a, dans un discours, salué "la prestation fantastique" de l'équipe des Pays-Bas et rendu hommage à "une équipe disciplinée avec une mission".

La défaite en finale face à l'Espagne a été "une claque pour les Pays-Bas, pour vous les joueurs et pour les supporteurs des Oranje", a reconnu M. Balkenende. "J'espère que la déception va céder la place à la fierté", a-t-il ajouté. "Les Pays-Bas étaient comme un seul homme derrière les Oranje", a souligné le Premier ministre sortant, rappelant "la folie orange" qui avait saisi les Pays-Bas pendant le Mondial.

M. Balkenende, qui était accompagné de sa fille Amélie, 11 ans, a offert aux joueurs et à l'encadrement des pâtisseries décorées d'un nappage orange, du jus d'orange et du café.

Les joueurs devaient être ensuite reçus par la reine Beatrix des Pays-Bas, dans son palais de travail du centre de La Haye avant de se rendre à Amsterdam et parader sur les canaux de la ville, sous les acclamations des supporteurs.