Par le passé, d’aucuns ont parfois reproché aux Brugeois de bénéficier de certaines complaisances arbitrales. Autres temps, autres mœurs? Avec désormais neuf cartes rouges à son casier fédéral, le Club est en tout cas aujourd’hui l’équipe la plus sanctionnée de notre championnat, après le Sporting Charleroi (10 exclusions).

Samedi, à Gand, après le match nul concédé en infériorité numérique en toute fin de rencontre, plusieurs joueurs blauw en zwart ont déversé leur bile contre l’homme en noir. Personne ne remettait pourtant en cause l’exclusion de Maxime Lestienne, pour son geste revanchard sur Rosales. Pour preuve, le Club a décidé d’accepter la sanction de deux matches de suspension infligée au jeune Mouscronnois.

Cependant, dans le camp brugeois, on stigmatisait l’arbitrage du Luxembourgeois Hamer, coupable d’avoir baissé pudiquement les yeux sur plusieurs fautes grossières du même Rosales, de Leye et, surtout, de Coulibaly. "La faute que celui-ci commet sur moi mérite la rouge à chaque fois", jugeait Carl Hoefkens. "J’ai vu des choses inadmissibles. Regardez Alcaraz: sa jambe est presque en trois morceaux "

Bien sûr, la frustration de deux nouveaux points perdus explique la dureté des propos. Mais la régularité des expulsions (le Club a terminé à dix ses quatre dernières rencontres de championnat), outre le fait qu’elle a sans doute grevé leur capital points, ne traduit-elle pas un jeu plus rugueux? Ce n’est certes pas la griffe que veut imposer Adrie Koster, adepte du beau jeu. Un manque de maturité, alors? Peut-être.

Daan Van Gijseghem, à Genk, pour son 1er match sous ses nouvelles couleurs à un poste assez inédit d’arrière-gauche. Vargas, contre Anderlecht, pour un jeu dangereux (mais exclusion sévère) dans une zone de jeu peu sensible. Geraerts, exclu contre Zulte-Waregem pour une phase peu ou prou similaire: autant de cartes rouges inutiles, très peu "professionnelles" (pour parler cyniquement).

Celle qui privera Lestienne des deux prochains matches l’est encore moins. Elle lui fera d’abord manquer la visite du Standard, ce dimanche (contrairement à Stijnen qui n’a pas reçu un 5e carton fatidique, comme nous l’avions écrit par erreur hier). Un match que pourra par contre disputer Jonathan Blondel, de retour dans les grâces fédérales.