Football

Au terme d’une finale folle, les Malinois s’offrent une remontée parmi l’élite.

Anciens pensionnaires de l’élite du football belge, le KV Malines et le Beerschot rêvaient tous deux de retrouver la D1A. Pour les Malinois, l’ambition était de remonter un an après avoir quitté la Jupiler Pro League alors que pour le Beerschot, c’était l’occasion de mettre fin à plusieurs années de purgatoire.

Dans un stade sold-out, plus d’une heure avant le coup d’envoi, les supporters des deux camps étaient déjà bouillants, décidés à transmettre toute leur motivation à leurs joueurs respectifs.

Au vu du résultat lors de la manche aller, tout restait très ouvert mais du coup, les deux formations n’ont à nouveau pas osé se livrer. Poussé par son public, Malines a logiquement pris les choses en main, Togui aurait pu ouvrir la marque au bout de 100 secondes mais il manquait son face à face. Dans une rencontre fermée, hachée par de nombreuses fautes, les gardiens ne devaient pas vraiment se mettre en évidence.

Et puis le tournant du match intervenait peu après la demi-heure. Sur une phase anodine, Noubissi était l’auteur d’une semelle sur Corryn. Un geste plus maladroit qu’involontaire que l’arbitre allait sanctionner d’une carte rouge.

Une supériorité numérique dont Malines profitait dès le retour des vestiaires lorsque Engvall trouvait Storm dans le grand rectangle dont la frappe filait dans la lucarne de Vanhamel et faisait bondir comme un seul homme tout le stade malinois.

La tension montait alors d’un cran et suite à des jets de fumigènes, l’arbitre renvoyait les deux équipes au vestiaire pour une interruption de dix minutes. Une interruption bénéfique aux Anversois puisque quelques minutes après la reprise, Hoffer obtenait un penalty (confirmé par le VAR) que Vanzeir transformait.

Le Beerschot tenait alors sa montée en D1A… jusqu’à la 88e minutes, moment choisi par Clément Tainmont pour surgir au second poteau et envoyer Malines au 7e ciel. Pour le Beerschot, la montée en D1A lui échappe pour la deuxième année de suite, à moins que les affaires du Footgate ne rattrapent les Malinois et les privent d’un retour parmi l’élite…

Malines - Beerschot 2-1

Malines: Verrips, Peyre (70e Matthys), Mera, Swinkels, Corryn, Van Damme, Schoofs (75e Tainmont), Kaya, Storm (82e Cornet), Engvall, Togui.

Beerschot: Vanhamel, Dom, Prychynenko, Bourdin, De Jonghe, De Mets (38e Placca), Maes, Van Hyfte, Vanzeir (87e Tissoudali), Hoffer (84e Grisez), Noubissi.

Arbitre: M. Visser.

Avertissements: De Jonghe, Engvall, Grisez, Prychynenko.

Exclusion: 32e Noubissi.

Les buts: 47e Storm (1-0), 64e Vanzeir sur pen. (1-1), 88e Tainmont (2-1).

© Belga