Manchester United va entamer des discussions afin de prolonger le contrat de son milieu de terrain vedette David Beckham (28 ans), encore sous contrat pendant deux ans. Mais il ne compte pas augmenter son salaire hebdomadaire qui atteint 190000 livres (près de 300000 €, revenus publicitaires compris), qui est le plus élevé de l'équipe.

«Nous avons fixé des plafonds et en termes de salaires, nous les avons atteints», a déclaré le directeur exécutif du club Peter Kenyon.

Beckham a mis fin en début de semaine aux rumeurs annonçant son départ au Real Madrid, un club qui lui offrirait pourtant, selon les journaux, une augmentation de salaire d'environ 20pc.

Tempête médiatique

La semaine dernière, le Real avait déjà souligné de son côté qu'il n'existait «aucun contact direct ou indirect» avec le milieu de terrain de Manchester, afin de tenter d'apaiser la tempête médiatique provoquée en Espagne et en Angleterre à propos du transfert pressenti de la vedette des

Red Devils.

Si Beckham refusait les conditions proposées par le club qui l'a formé, Manchester pourrait alors être tenté de le vendre afin de négocier au mieux son transfert avant que le joueur ne soit libre en 2005.

Le capitaine de l'équipe d'Angleterre avait cependant indiqué en début de semaine qu'il souhaitait rester à Manchester: «Mes sentiments pour Manchester United, le club, les joueurs, les supporters, le personnel sont plus forts que jamais (...) Je sais que le directeur général Peter Kenyon et le manager ont dit qu'ils voulaient me garder, et c'est suffisant pour moi», avait-il poursuivi.

Roy Keane, capitaine de Manchester United a appelé en tout cas le manager Sir Alex Ferguson à délier les cordons de la bourse pour que MU conquiert l'Europe la saison prochaine.

«C'est bien d'entendre le manager affirmer qu'il se fixe l'Europe comme objectif et qu'il veut améliorer l'équipe. Mais il nous a manqué un ou deux joueurs contre le Real Madrid. Il va falloir recruter (...) Si on se reporte aux années où Liverpool a dominé le football, il faut se rappeler que chaque été ce club achetait les meilleurs joueurs, quel que soit ce qu'ils avaient gagné. Il est important de continuer à construire», a déclaré le vétéran irlandais à la chaîne télévisée du club (MUTV).

Manchester United, qui vient d'obtenir à l'avant-dernière journée de la saison son huitième titre en 11 ans mais qui a pour principal objectif de s'imposer à nouveau sur la scène européenne après son sacre de 1999, compte dans tous les cas se renforcer à l'intersaison, et serait en contact avec des joueurs comme le champion du monde brésilien Ronaldinho (Paris-SG) et le duo de Leeds Paul Robinson et Harry Kewell.

© Les Sports 2003