Les Diables Rouges ont effectué samedi après-midi à Neerpede leur dernier entraînement avant l'importante rencontre de qualification pour l'Euro-2016 contre le Pays de Galles, prévue dimanche au stade Roi Baudouin (18h00) dans le cadre de la quatrième journée du groupe B. "Je m'attends à un match tactique", a estimé le sélectionneur Marc Wilmots.

"J'ai mon équipe en tête, mais je ne vais pas l'annoncer. Pendant la préparation, j'ai regardé au jour le jour qui était en forme. Après l'analyse de notre adversaire, j'ai choisi mon équipe de base. Tout le monde parle de Gareth Bale, mais moi, je vois aussi Aaron Ramsey, Robson-Kanu et Williams. Ils ont des attaquants mobiles, qui s'infiltrent souvent. Nous devons donc jouer compact et ne pas nous jeter trop vite. Ils aiment utiliser l'espace et lorgnent sur les contres, dans ce cas nous ne pouvons pas revenir en marchant. Jouer intelligemment et avoir de la patience, c'est ce qu'il faut faire. Notre adversaire est une équipe difficile à battre", a ajouté Marc Wilmots.

Le sélectionneur est satisfait de la préparation en vue de cette rencontre importante. "Tout le monde est disponible. Anthony Vanden Borre a quitté l'entraînement à la fin, mais il était simplement fatigué. C'est demain le plus important, tout le monde devra être prêt. Nous avons travaillé une circulation de balle rapide, car ce sera crucial. Ce n'est pas encore une rencontre décisive, mais il y a trois points à gagner."

Après la victoire 3-1 contre l'Islande en préparation, les deux défenseurs latéraux - Jan Vertonghen à gauche et Anthony Vanden Borre à droite - ont été critiqués pour avoir été trop offensifs laissant ainsi trop d'espaces derrière. De ce fait, le duo central s'est retrouvé plusieurs fois en difficulté et le gardien Thibaut Courtois a fait part de son mécontentement après la rencontre. "Nous avons parlé tous ensemble, vous verrez le résultat demain. Mes joueurs savent ce qu'ils doivent faire", a conclu le sélectionneur national.


Jan Vertonghen: "Les défenseurs latéraux sont avant tout des défenseurs"

Après la victoire contre l'Islande mercredi (3-1), les critiques ont visé le compartiment défensif des Diables Rouges, accusé d'avoir laissé trop d'espaces à l'adversaire, lequel a pu se créer plusieurs occasions. "Nous avons regardé les images et c'était clair qu'il y avait trop d'espaces mercredi", a reconnu samedi le latéral gauche et capitaine Jan Vertonghen. "Wilmots nous a réunis et a indiqué qu'il attendait plus de nous contre le Pays de Galles."

"Les défenseurs latéraux sont avant tout des défenseurs, même si c'est tentant d'attaquer. Mais je suis d'accord que nous étions trop offensifs contre l'Islande. Donc, nous allons revenir à notre système d'avant le Mondial, notre première tâche sera d'aider les défenseurs centraux. Nous avons suffisamment de joueurs offensifs qui peuvent faire la différence."

Vertonghen retrouvera dimanche face à lui Gareth Bale, avec qui il a joué une saison à Tottenham. "J'espère que ce seront des retrouvailles heureuses après le match. J'ai toujours eu un bon contact avec lui, mais je ne lui ai pas envoyé de messages cette fois. Pour l'arrêter, nous devons le prendre collectivement, il ne peut pas avoir d'espace. Lors des précédentes rencontres de qualification, il a joué près des attaquants, dans un rôle libre entre le centre et le flanc droit. Je m'attends à ce qu'il fasse pareil dimanche", a ajouté Vertonghen, qui en tant qu'arrière-gauche devrait avoir souvent Bale face à lui sur le terrain. "C'est un joueur fantastique, mais je n'ai certainement pas peur de lui. En fait, je me réjouis de ce duel."

Le capitaine belge, en l'absence de Vincent Kompany et Thomas Vermaelen, se méfie du Pays de Galles, qui se présente au stade Roi Baudouin en leader surprise du groupe B. "Le Pays de Galles est dans une position d'outsider, alors qu'ils ont une bonne équipe. C'est une bonne situation pour eux, car les attentes soint moins grandes et il y a donc moins de pression. Tu peux comparer cela avec la situation des Diables Rouges il y a quelques années.".