Vincent Kompany, Bjorn Engels, Nicolas Lombaerts, Dedryck Boyata sont tous forfaits pour l'Euro, Thomas Meunier doit se remettre d'une petite déchirure, le secteur défensif des Diables Rouges en prend un coup à dix jours de l'ouverture du championnat d'Europe.

Sans compter que Thomas Vermaelen n'a pas joué ces derniers mois au Barça. Cela n'empêche pourtant pas Marc Wilmots de dormir. Le sélectionneur assure qu'il va "trouver des solutions".

"Je ne suis pas ici pour me plaindre, je suis ici pour trouver des solutions", a confié le sélectionneur national qui a appelé pour la première fois Christian Kabasele, le défenseur de Genk. "Même avec toutes ces blessures, nous avons une défense qui tient la route. Si tu peux compter sur Toby Alderweireld, Jason Denayer, Thomas Vermaelen et Jan Vertonghen, ce n'est quand même pas mauvais. A côté de cela, j'ai encore d'autres options, avec Laurent Ciman, Thomas Meunier, Christian Kabasele et Jordan Lukaku".

Les 8 défenseurs cités par Marc Wilmots seront sur la liste des 23 communiquée à l'UEFA pour mardi minuit au plus tard. En cas de nouvelles blessures, il sera possible ensuite de pouvoir faire appel à un remplaçant à condition que celui-ci figure sur une liste officielle de réservistes où le seul Laurens De Bock joue en position de défenseur. Raison pour laquelle, Nicolas Lombaerts accompagnera le groupe en France, comme 24e homme.


Marc Wilmots élogieux à propos de Yannick Carrasco

Marc Wilmots a accueilli Yannick Carrasco les bras grands ouverts lundi à Genk. L'ailier de l'Atletico Madrid a été le dernier des Diables Rouges à rejoindre la sélection après sa finale de Ligue des Champions où il a d'ailleurs été le premier Belge à inscrire un but à ce stade de l'épreuve.

"Yannick a passé un scan déjà aujourd'hui (lundi) et ses chevilles vont bien", a expliqué le sélectionneur national qui ne tarit pas d'éloges à son encontre. "Ce sera peut-être encore un peu juste pour samedi (contre la Finlande, ndlr), mais il sera en principe de la partie contre la Norvège dimanche."

"Yannick est quelqu'un qui peut vraiment jouer en profondeur grâce à sa vitesse, et j'aime ça. "Son profil m'intéresse énormément. Il a les qualités dont j'ai besoin dans mon noyau. Yannick travaille très dur, autant offensivement que défensivement et il sait marquer."

Mardi, les Belges s'entraîneront encore à Genk avant leur rencontre de préparation face à la Finlande mercredi au stade Roi Baudouin (20h45). Jeudi, vendredi et samedi, de nouvelles sessions d'entraînement sont prévues à Genk. Dimanche, la Belgique affronte la Norvège (18h00), toujours au stade Roi Baudouin à Bruxelles.

Le départ pour la France est prévu le 7 juin où les Diables établiront leurs quartiers à Bordeaux. L'Euro pour les Belges débutera par le choc face à l'Italie le 13 juin à Lyon.