Marc Wilmots a reçu le Trophée Raymond Goethals, lundi midi à Alost. Le jury récompense avec ce prix le meilleur entraîneur belge de l'année, actif dans un club ou en tant que coach fédéral en Belgique ou à l'étranger. Le coach fédéral a été préféré aux entraîneurs de Lokeren Peter Maes et de La Gantoise Hein Vanhaezebrouck. A l'occasion du 10e anniversaire du décès de Goethals (le 6 décembre 2004), la cérémonie s'est déroulée en présence de joueurs qui ont été entraînés par le mage de Molenbeek lors du Mondial'70 au Mexique, à Anderlecht, au Standard, à Bordeaux et à Marseille. C'est ainsi qu'étaient présents lundi Arie Haan, Christian Piot, Jos Daerden et Gilles De Bilde. Le trophée a été remis à Wilmots l'ancien président de l'Olympique de Marseille Bernard Tapie.

Peter Maes et Hein Vanhaezebrouck étaient déjà nominés l'an dernier, mais c'est Francky Dury (Zulte Waregem) qui avait été élu. Les deux précédents lauréats étaient Eric Gerets (alors coach du Maroc, en 2011), et Peter Maes (Lokeren) en 2012.

Outre l'ancien arbitre Guy Goethals, le fils de Raymond Goethals, et l'organisateur Alain Ronsse, le jury comprend les anciens coachs fédéraux Paul Van Himst, Wilfried Van Moer, Robert Waseige, Aimé Anthuenis et Walter Meeuws, ainsi que Jan Ceulemans, Jacky Mathijssen, l'arbitre Serge Gumienny et l'ancien entraîneur du Standard Dominique D'Onofrio.