Les Diables Rouges se sont entraînés sous la pluie et à huis clos vendredi au stade Roi Baudouin pour poursuivre leur préparation en vue de leur rencontre de qualifications face aux Pays de Galles dimanche (18h00) à Bruxelles. "Mes 25 joueurs sont prêts, tout le monde est opérationnel", a expliqué Marc Wilmots à l'issue de sa séance.

Il restait deux points d'interrogation autour de Yannick Ferreira Carrasco (cheville) et Laurent Ciman (aine). "Yannick et Laurent ont pu s'entraîner normalement et sont donc prêts pour dimanche. J'ai vu un bon entraînement où nous nous sommes concentrés sur le positionnement lors des phases arrêtées. Je vais essayer de mettre sur le terrain une équipe très complémentaire où la taille aura aussi un rôle important", a annoncé le sélectionneur national qui pourrait dans ce cadre donner la préférence à Marouane Fellaini sur Radja Nainggolan par exemple. Anthony Vanden Borre pourrait rentrer en ligne de compte pour une place dès le départ à l'arrière droit. "A l'arrière droit, Ciman est le 3e choix, derrière Thomas Meunier, qui est lui-même derrière Vanden Borre", a en effet dit Marc Wilmots.

"Le Pays de Galles est une équipe rapide, jeune, qui dispose de plusieurs solutions de rechange. J'ai vu leurs deux derniers matches et ils ont à chaque fois changé leur dispositif. Je ne sais pas dans quelle composition ils vont se présenter chez nous. Raison pour laquelle il est crucial de bien soigner notre organisation pour parer à toute éventualité. C'est ce que j'ai travaillé aujourd'hui (vendredi). J'ai beaucoup de respect pour notre adversaire."

Tous les yeux seront aussi braqués sur Eden Hazard. "Tout le monde se focalise trop sur Eden", estime cependant Marc Wilmots. "Il est sur le bon chemin, tout le monde veux avoir un tel joueur, qui sait tenir le ballon, dans ses rangs. Mais il ne faut pas comparer sa situation à Chelsea avec celle qu'il vit chez les Diables.