Marseille, plus concerné par son match, a logiquement disposé de Chelsea (1-0), l'esprit visiblement ailleurs, lors de la dernière journée de la première phase de la Ligue des champions, marquant le retour discret sur la pelouse du Vélodrome de son idole Didier Drogba.

Les deux équipes étant déjà qualifiées pour les 1/8e de finale -- de la routine pour Chelsea, un quasi-exploit pour Marseille -- ce match sans enjeu n'a pas fait vibrer le stade. Marseille a simplement mis plus de coeur à l'ouvrage pour enchaîner sa 4e victoire de rang dans cette compétition si mal débutée, par une défaite à domicile devant Moscou.

Il ne fallait au fond guère attendre beaucoup plus au regard du programme corsé attendant l'une comme l'autre équipes ce week-end au plan domestique: soit un déplacement à Auxerre pour l'OM qui avait laissé Lucho et Cissé sur le banc au profit d'Abriel et N'Diaye, et chez son vieux rival londonien Tottenham pour Chelsea.

Valbuena, au coeur de ce système visant à exploiter au mieux sa qualité de tir, honorait ainsi ce contrat tactique d'une belle frappe aux 20 m qui heurtait la transversale de Cech (11). Un tir croisé de Rémy faisait aussi passer quelques frissons (13). En mode vacances, sans forcer, Chelsea se voyait pourtant offrir un penalty contre le cours du jeu, a priori pour une faute de Diawara sur Malouda, mais l'arbitre se ravisait sur les conseils de son assistant pour accorder finalement un... corner.

Salué chaleureusement mais sans plus par le Vélodrome, Drogba, pendant ce temps-là, ne forçait guère son talent. Une frappe trop haute, une passe mal ajustée, une percussion toute relative: pas de quoi faire vibrer les foules... Le match sombrait progressivement dans l'ennui après la pause, où la sortie de Drogba acclamé par le Vélodrome était longtemps le seul évènement de la mi-temps. Jusqu'au but de Brandao, son premier de la saison au Vélodrome: héritant d'un tir contré de Taiwo qu'Ivanovic laissait passer, le Brésilien à l'affût trompait Cech (81), avant d'adresser d'un doigt sur les lèvres un geste de revanche au public qui ne l'a pas épargné pour ses nombreux ratages précédents... Celui-ci se gardait un peu de voix pour saluer la sortie de Drogba, qui jeta sa veste de survêtement au virage nord, avant de disparaître sous le tunnel.

Arsenal et la Roma valident leur billet pour les 8e, Alderweireld marque

Arsenal, Shakhtar Donetsk et AS Rome sont les trois derniers clubs qualifiés pour les 8e de finale de la Ligue des champions, mercredi à l'issue de la 6e et dernière journée de la phase de poule. L'AC Milan, déjà qualifié et en pleine forme en Serie A, a dormi sur ses lauriers et s'est laissé dominer chez lui par l'Ajax Amsterdam (0-2), qui composte lui son billet pour l'Europa League, mercredi, lors de la dernière journée de la phase de poules.

Demy de Zeeuw, héritant d'une frappe repoussée par Alessandro Nesta, a trompé le gardien numéro 2, Marco Amelia (57), puis le Belge Toby Alderweireld a concrétisé la domination néerlandaise d'une superbe frappe sous la barre (66).