Les dirigeants de l'Union belge peuvent souffler. Du moins pour un temps. S'il n'était probablement pas le premier choix de Marc Levy, le président de Tottenham, Roberto Martinez ne signera pas du côté de Londres cet été.

Selon le journaliste Tancredi Palmeri, souvent bien informé sur le marché des transferts, Antonio Conte aurait convaincu le président de miser sur lui. "Tottenham et Antonio Conte ont conclu un accord qui porte sur un salaire de 15 millions d'euros par an plus 2,5 millions d'euros de suppléments" affirme le journaliste de la Gazzetta dello Sport.


Si un accord est en bonne voie, certains détails doivent encore être réglés. Comme son champ d'action et le budget qui serait à sa disposition sur le marché des transferts. De plus, il souhaiterait en savoir plus sur le futur de Harry Kane qui a des envies de départ. 

Le coach italien a quitté l'Inter avec fracas cet été à cause des restrictions budgétaires imposées par Suning, les propriétaires de l'Inter. Il avait remporté la Serie A avec les Nerazzurri cette saison. Surtout, il était parvenu à métamorphoser Romelu Lukaku pour faire de lui l'un des meilleurs attaquants de la planète.