Roberto Martinez n'a pas tardé à réagir à l'annonce de la rupture du tendon d'Achille d'Axel Witsel, à cinq mois de l'Euro qui débutera le 11 juin: "Malheureusement, les blessures font partie du foot. Celle-ci intervient à un mauvais moment pour Axel, qui était en forme. Il aura besoin de temps pour guérir mais on peut être sûr qu'il aura toute l'aide nécessaire pour revenir au plus vite. C'est trop tôt pour parler d'un forfait à l'Euro, le plus important en ce moment est de préparer la prochaine étape au mieux (l'opération, NdlR) . Nous, on attendra jusqu'à la dernière seconde pour l'intégrer ou non à la sélection, afin qu'il dispose du plus de temps possible pour revenir à 100%."

Et d'ajouter: "On ne doit pas exclure la possibilité qu'il participe à l'Euro. C'est une blessure qui met entre quatre et sept mois pour guérir, selon les cas et les joueurs. Ce n'est pas le moment de se projeter en juin, nous ne sommes qu'en janvier. On verra dans quelques semaines comment sa blessure évolue. Mais Axel est quelqu'un qui guérit assez vite en général. On peut compter sur un excellent département médical en équipe nationale et Axel est dans un bon état d'esprit. Je l'ai déjà eu en ligne et j'ai été content de constater qu'il gardait le moral. Bien sûr, il aurait rêvé d'un autre cadeau d'anniversaire (il fêtera ses 32 ans mardi) mais il ressent le soutien de tout le monde. Et dans toutes les guérisons, l'état d'esprit du joueur est important."

"Si je suis déjà en train de lui chercher un remplaçant ? Non, je me répète: On n'est qu'en janvier et Axel a été très important pour nous ces dernières années. On va lui laisser un maximum de temps, en espérant qu'il reviendra dans le groupe car c'est quelqu'un de primordial pour nous, sur le terrain et dans le vestiaire".