Des insultes en rapport avec le drame de Fukushima, visant Eiji Kawashima, le gardien international japonais du Lierse, ont conduit l'arbitre de GB Anvers-Lierse a interrompre la rencontre vendredi en championnat de Belgique.

En deuxième mi-temps, des supporters du GB Anvers ont lancé un projectile en direction de Kawashima, en l'insultant et en chantant "Kawashima-Fukushima! Kawashima-Fukushima!", selon l'agence Belga.

Kawashima a protesté auprès de l'arbitre, qui a arrêté la partie durant quelques minutes afin de rétablir l'ordre.

Le gardien du Lierse et de l'équipe nationale du Japon, très touché, a rejoint les vestiaires en pleurs au terme de la rencontre, exprimant ainsi sa colère face à ces propos déplacés faisant référence à la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi, qui a frappé son pays en mars dernier.

"Je peux passer sur beaucoup de choses, mais pas sur cela. Cela n'a rien d'humoristique" a déclaré Kawashima, qui a visité cet été certaines régions du Japon touchées par le tremblement de terre du 11 mars.

Les supporteurs du GB Anvers sont régulièrement pointés du doigt en Belgique pour des comportements anti-sportifs ou des insultes à caractère raciste à l'encontre de joueurs d'équipes adverses.

Le séisme et le tsunami qui ont touché le nord-est du Japon en mars dernier ont causé la mort de plus de 15.000 personnes.