Nous l'annonçons fin août : malgré l'autorisation limitée à 400 personnes en extérieur pour les spectacles, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer avait confirmé sa volonté d'accorder une autorisation permettant au grands événements (dont les matchs au Standard) le permettant, d'être suivis par un public plus "fourni".

Ce jeudi, cette dérogation permettant au Standard de rassembler plus de 400 personnes dans le stade a été octroyée. Le public maximal autorisé sera donc de 7.500 personnes... un public qui devra aussi respecter un protocole précis. Notons que cette dérogation fait suite à un avis favorable de la police et du service des maladies infectieuses du CHU de Liège. Elle intègre les différentes remarques qui ont été formulées par les autorités concernées...

Outre le nombre de supporters, les conditions émises sont les suivantes :

  • le port du masque sera obligatoire ;

  • le public devra demeurer assis ;

  • la réservation sera obligatoire ;

  • le Standard devra prévoir des circuits identifiés par bulles de 400 supporters ;

  • du gel désinfectant sera disponible pour les supporters.


Par ailleurs, des mesures d’accompagnement seront prises aux abords du stade. Le port du masque sera par exemple obligatoire aux abords du stade lors des rencontres, comme il l’est dans les rues commerçantes ou à forte fréquentation. La zone concernée est comprise entre la rue de l’Hippodrome, le quai Vercour, la rue de la Barge, la rue Verte Voie, le Pont d’Ougrée et la rue de l’Avouerie.

Horeca ouvert mais pas de terrasse

Au niveau du "côté" festif des rencontres, la Ville de Liège précise que les établissements de l’Horeca "pourront rester ouverts jusqu’à une heure après la fin du match mais ils ne pourront pas déployer de terrasse et ne pourront pas diffuser le match de façon visible depuis l’espace public". Bien entendu, ils restent soumis à l’ensemble du protocole sanitaire en vigueur dans l’HORECA.

Les foodtrucks seront autorisés, dans le respect des mesures de distanciation habituelles et du port du masque dans la zone concernée.

Le transport en car sera lui aussi autorisé, à condition de respecter le protocole sanitaire imposé au transport privé.

Enfin, un bilan sera réalisé après le match afin de tirer toutes les leçons de ce premier événement. Certaines mesures pourraient ainsi être amenées à évoluer lors des prochains matchs...