Confirmation. Leo Thyskens, le président du Lierse, dernier en D 1, a déposé plainte, à Malines, pour association de malfaiteurs, escroquerie, abus de confiance, faux en écriture, corruption active et passive et violation de la loi sur les jeux de hasards et paris.

Les noms de l'ancien président du club, Gaston Vets, du manager Gaston Peeters (qui a été licencié) et de l'ancien entraîneur Paul Put apparaissent dans ce dossier. Celui-ci concerne également l'homme d'affaires chinois Ye Zheyun. D'après le club, Gaston Vets aurait signé en janvier 2005 un accord de collaboration secret avec Zheyun Ye, sans en référer au conseil d'administration. Lorsqu'en avril, M.Vets et Me De Dijn, ancien avocat du club, ont proposé à M.Theyskens de collaborer avec Zheyun Ye, il aurait refusé.

Plusieurs mois plus tard, l'accord secret entre Vets et le Chinois aurait été mis au jour. Vets aurait, notamment, tenté de revendre le club au Chinois alors que le matricule avait déjà été vendu à M. Theyskens, devenu président en juin. Celui-ci prétend aussi que l'argent investi par Zheyun Ye (370000 €) n'a jamais atterri dans les caisses du Lierse. Cette somme a-t-elle été utilisée pour influencer les résultats de matches? Les parties impliquées dans ce dossier nient toutes les accusations.

Sont en cause plusieurs rencontres perdues par le club anversois et qui ont fait l'objet de paris pour des montants anormalement élevés. D'autres rencontres ont également pu être «arrangées» et un dossier pour corruption active est instruit à Bruxelles.

Petit retour en arrière. Le 30 octobre 2005, Ye Zheyun était interpellé au Hilton de Bruxelles, où il se trouvait en compagnie de Pietro Allatta, le manager de Silvio Proto, et d'Olivier Suray, ancien joueur de D 1. La police intervenait à la suite d'une plainte déposée pour coups et blessures. La plaignante évoquait aussi des matches truqués en Finlande et en Belgique.

Finlande? Des paris élevés ont été faits autour d'un match du club d'Allianssi, propriété de Ye Zheyun et dirigé par Olivier Suray. Allianssi a perdu 8-0. Le cas a été dénoncé à la Fifa.

Belgique? Six rencontres pourraient avoir été faussées. Trois concernent le Lierse, dont deux disputées la saison passée. A l'époque, l'entraîneur Paul Put, proche de Ye Zheyun, avait aligné une équipe «réserve» contre Charleroi et Genk. Résultat: deux défaites. Paul Put continue à expliquer qu'il avait ménagé ses titulaires à quelques jours de matches de coupe de Belgique. Cette saison, le match qui «fait problème» est le derby contre le GBA, il y a quinze jours (défaite du Lierse par 4-0). Les dirigeants lierrois, ayant constaté des anomalies, ont décidé de porter plainte.

Le président du Lierse a également fait signer aux joueurs un document dans lequel ils s'engagent à ne pas parier sur les matches de leur club.

Retour à Ye Zheyun. S'il a été entendu le 30 octobre, c'est à propos de matches concernant Saint-Trond, battu 1-3 par La Louvière le 29 octobre (le Chinois était dans les tribunes) puis défait 2-1 au Cercle de Bruges, le 5 novembre. Deux matches qui auraient également fait l'objet de paris excessifs. D'ailleurs, la société de paris Mister Bookmaker avait suspendu les paris peu avant Saint-Trond-La Louvière et remboursé les mises.

Un témoin aurait rapporté à la police fédérale qu'à la veille de Saint-Trond-La Louvière, Ye Zheyun aurait remis 25000 euros à une personne.

Par ailleurs, selon le président de Saint-Trond, M. Duchatelet, des mises anormalement élevées auraient été faites avant La Louvière-Genk (2-3) du 20 septembre. Enfin, le match Metz-Lyon du 22 octobre (0-4) a pu être arrangé. Un ancien joueur professionnel belge aurait appelé un joueur messin et un manager dans le but de les corrompre. Metz a déposé plainte contre X.

© Les Sports 2005