Exclu à Ostende (20e journée), Matthieu Dossevi s'est vu infliger mardi par la commission des litiges un match de suspension et une amende de 400 euros. L'attaquant ne participera pas au déplacement du Standard à Lokeren (17 janvier).

Le 20 décembre, Dossevi a reçu un carton rouge de la part de l'arbitre, Joeri Van de Velde, pour un tacle appuyé sur l'Ostendais Sébastien Siani (61e). Estimant que le joueur du Standard a mis l'intégrité physique de Siani en danger, le parquet a réclamé deux matches de suspension et une amende de 800 euros.

Trouvant la transaction trop lourde, la commission des litiges a acquitté le joueur. Cette décision n'a pas plu au parquet, qui est allé en appel. La commission des litiges d'appel a alors coupé la peine en deux: un match de suspension et 400 euros d'amende.

Cette décsion ne satisfait pas le club liégeois, qui a fait part de sa volonté d'aller en évocation.

"Étant donné que cette procédure d'appel et la décision qui en découle comportent plusieurs violations du Règlement URBSFA (dont certaines reconnues par le Parquet lui-même), le Standard de Liège et Matthieu Dossevi n'ont d'autre choix que d'introduire un recours en évocation, ce qui a été fait dès ce jour", indique le site internet du Standard. "Vu les erreurs commises dans cette procédure, le Standard de Liège demande à ce que ce recours puisse être traité rapidement afin qu'une décision puisse être prise dans les meilleurs délais".