Anderlecht a tenté d'oublier la défaite et a commencé la préparation du choc de demain. Les titulaires de mercredi se sont entraînés sur une petite surface, les autres sur un demi-terrain. Mbo Mpenza (contusion) était absent. «Cela va mieux mais il reste incertain », disait Vercauteren. Mbo était optimiste. Jestrovic (problème au dos) s'est entraîné individuellement mais il devrait être disponible, malgré la douleur, tout comme Wilhelmsson (contusion à la hanche).

«Un manque d'intelligence»

Tioté (cheville) ne s'est pas entraîné. Il ressent toujours une gêne et ne semble pas prêt pour le match au sommet. Aurait-il joué contre Chelsea? Oui, selon Vercauteren mercredi. Non, selon ce même Vercauteren hier. Autre détail: il avait apprécié la manière dont Iachtchouk, Zetterberg et Ehret étaient rentrés.

La question est de savoir comment il comptait retaper ses joueurs mentalement pour samedi. Vercauteren de dire: «S'ils ne sont pas motivés pour un match contre le Standard, on est mal barré.» En parlant de la différence entre Chelsea et Anderlecht, Vercauteren a évoqué le manque d'intelligence de jeu. «Qu'ils s'appellent Terry ou pas, ils ne se gênent pas pour commettre des fautes professionnelles ou pour botter le ballon dans les tribunes. Bien sûr que j'explique cela à mes joueurs. Mais je peux le répéter dix fois... Si un joueur ne le capte pas après trois fois, il ne le captera jamais.»

En ce qui concerne le zéro but en 606 minutes, il disait: «Mais mercredi, on a tout fait pour marquer. Hélas! Liverpool et Chelsea sont des spécialistes pour garder le zéro.»

La direction parle d'un match décisif au Standard, Vercauteren pas. «La direction met toujours de la pression. Elle veut dix points d'avance en championnat et des victoires contre Chelsea et Liverpool. Cela ne m'intéresse pas.»

Vanden Borre: ce sera 2010!

On ne parle que d'Anthony Vanden Borre, ces derniers jours. Quand ce n'est pas de sa blessure ou de sa nouvelle coupe de cheveux, c'est de son contrat. Hier, les conseillers de Vanden Borre sont passés chez Herman Van Holsbeeck. Un accord est imminent. La durée du nouveau contrat: 5 ans! «Oui, il y a de grandes chances que je resignerai jusqu'en 2010, confirmait Vanden Borre. La durée était le problème. Moi, j'aurais préféré trois ans. Mais je suis bien ici à Anderlecht. Si je resigne, je resterai encore au moins un an et demi.» Mais hier, Anthony avait d'autres tracas. Mercredi, c'est lui qui, en perdant le ballon de manière stupide, a mis Chelsea sur la voie du 0-1. «Je le sais, c'était une erreur. Je ne l'ai pas encore revue à la télévision mais j'aimerais bien revoir l'action pour savoir ce qui s'est exactement passé. Il faut que je l'accepte mais je me suis excusé auprès du groupe après le match. Ils ont accepté les excuses. Vous avez vu aujourd'hui (NdlR: hier) que tout le monde est calme. On a tous désormais le Standard en tête.»

© Les Sports 2005