Aimé Anthuenis n'a pas attendu la veille du match pour communiquer son équipe... à une exception près: De Vlieger ; Deflandre, Van Buyten, Simons, Van Damme ; Mbo Mpenza ?, Clement, Bassegio, Goor ; Buffel, Sonck. C'est donc l'équipe qui a tenu tête à la Hollande qui sera alignée demain, si Mbo est en état de tenir sa place.

Où en est-on aujourd'hui à ce sujet? Pas vraiment loin. Le Mouscronnois s'est encore entraîné individuellement: «Je vais mieux, déclare-t-il, mais je ressens toujours une douleur à la cuisse quand je place un démarrage. Je garde cependant bon espoir car, en 48 heures, cela devrait pouvoir s'arranger.»

Le sélectionneur donne, lui, 50pc de chances. C'est-à-dire pas davantage que vendredi passé. Le problème est de savoir si, même rétabli, Mbo ne manquera pas d'entraînement. «Ce n'est absolument pas cela que je redoute, précise Aimé Anthuenis, car son état de forme est tel qu'il peut s'aligner sans s'être entraîné pendant quelques jours. En revanche, je ne le retiendrai que si, mercredi, il est à cent pour cent.»

Pour le reste, pas de problème, le coach joue à fond la carte de la sérénité: «Croyez bien que je n'ai le 5-0 nulle part dans ma tête. Nous voulons gagner ce match et nous ferons tout pour qu'il en soit ainsi, mais je n'ai pas envie de faire une fixation sur cet écart de cinq buts. Ce serait ridicule.»

© Les Sports 2003