Mais avant cela, Mehdi Bayat a voulu prendre la parole. Et a annoncé qu'il ne se représentera pas à la tête de la Fédération belge de football. "Stratégiquement, si je veux être cohérent avec le discours tenu à mon personnel et à Edward Still, je dois être beaucoup plus présent à Charleroi, a expliqué l'administrateur-général du Sporting. J'ai donc décidé de ne pas être candidat à ma succession de la Présidence belge de football. Je resterai au sein du conseil d'administration de la Pro League. Mais je me consacrerai à 100% à ma ville, à mon club. Si je veux réellement être crédible à Charleroi, je dois être ici dès maintenant, dès la prise en mains d'Edward en juin. Raison pour laquelle je n'accompagnerai pas les Diables Rouges à l'Euro."