MONS Pas d'euphorie chez les Montois après la rencontre même si la joie avait été intense au coup de sifflet final. Cédric Berthelin était, comme d'habitude, le premier à répondre aux interviews.

«J'ai passé une soirée tranquille et je ne m'attendais pas à ce genre de match. Je n'aime pas trop d'ailleurs un scénario comme celui-là car il est difficile de garder sa concentration. Mais je suis content car on a fait une superprestation et en fait, ça aurait même pu être plus sévère. On ne doit pas se croire sur un nuage car Ostende, c'est aussi un gros morceau. Et faites-moi plaisir en remerciant les supporters de notre part, joueurs et staff. C'est vraiment la plus belle ambiance que je connaisse depuis que je suis à Mons.»

Alessandro Cordaro la jouait aussi modéré: «Je suis bien entendu content d'avoir battu mon ancien club (NdlR: il avait réservé 19 places pour sa famille pour ce match) mais surtout de passer un tour de plus. La priorité reste le championnat mais si on sait aller plus loin, pourquoi ne pas en profiter? On a pris le dessus sur la Raal et on a eu les meilleures occasions même si on ne les a pas mises tout de suite au fond. Il faut vite retomber les pieds sur terre et repenser au match d'Ostende.»

Analyse tout aussi posée pour Lorenzo Laï, titulaire un peu surprise dans ce match de gala: «Surpris oui et non. À l'entraînement, je fais tout pour. Je me donne toujours à fond et je suis content que le coach m'ait donné sa confiance ce soir. Tout le monde dans le vestiaire m'a dit que ma prestation avait été bonne et, bien entendu, mon objectif sera de rester dans le onze de base qui débutera à Ostende. Et si ça n'est pas le cas, je continuerai à travailler pour y revenir. On a montré qu'on avait le niveau pour jouer plus haut mais il faut encore prendre match après match, en essayant d'en gagner le plus possible.»

Même s'il n'a pas marqué comme face à Geel, Bastien Chantry s'est encore affirmé sur son flanc droit, réussissant de bonnes choses: «Je me suis senti bien dès le matin mais j'attendais ce match car j'avais envie de me montrer. J'ai essayé de jouer organisé et d'entreprendre un maximum. Dans leur défense à trois, je pouvais le faire. On les avait joués en amical avant la saison, et même si la sauce n'avait pas pris comme maintenant, on avait déjà vu qu'on pouvait rivaliser. On a montré qu'on avait les qualités pour aller en D 1 mais c'est dans le championnat de D 2 qu'on va devoir le prouver.»

© Les Sports 2005