Au classement, Naples (59 points) est 7e juste devant Sassuolo (48 points) qui a vu quatre buts annulés justement pour hors-jeu (dont trois par le VAR).

 

Gennaro Gattuso a effectué une rotation d'enfer en changeant sept joueurs par rapport à l'équipe qui avait débuté le match perdu à Parme. Le coach napolitain a toutefois conservé son classique 4-3-3 avec Arkadiusz Milik en pointe soutenu par José Callejon et Lorenzo Insigne. Pas de changement par contre pour Mertens, qui prenait à nouveau place sur le banc au coup d'envoi.

Elseid Hysaj a fêté son retour en donnant l'avance aux visités sur un tir à la limite du rectangle, qui a surpris Andrea Consigli (8e, 1-0). Naples a alors tenté de profiter du moment favorable en portant le bloc-équipe plus haut mais Sassuolo ne s'est pas renfermé dans son camp. Cela a débouché sur une mi-temps intense avec de nombreuses occasions bien que la formation locale soit passée plus près du but avec Piotr Zielinski (20e, 23e) et Hysaj (42e).

A la reprise, Naples s'est montré dangereux d'emblée mais Milik a vu son tir repoussé par la défense et sur le rebond, Zielinski a placé le ballon à côté (46e). Cette phase n'a pas décontenancé Sassuolo, qui a continué à pratiquer un jeu soigné sous l'impulsion de Domenico Berardi et Francesco Caputo. Le match restait bien ouvert quand Mertens est monté au jeu à la place de Milik (67e). Le Diable Rouge s'est distingué en prenant une carte jaune pour une faute sur Hamed Traoré, ce qui l'empêchera de jouer contre l'Inter de Romelu Lukaku (69e).

En fin de rencontre, Sassuolo s'est porté résolument à l'attaque mais Naples a surgi dans les arrêts de jeu et marqué un second but par Allan sur passe de Mertens (90e+3, 2-0).